Justice réparatrice

La justice réparatrice est une approche de justice qui encourage les victimes, les survivants, les personnes accusées et la collectivité à gérer les conséquences des comportements criminels et déviants. Elle vise à répondre aux besoins des victimes, des survivants et de la collectivité, tout en tenant la personne accusée responsable de ses actes et en favorisant la réparation du tort causé par celle-ci.

L'objectif est d'atteindre des résultats significatifs, satisfaisants et justes par :

  • l'inclusion;
  • la communication ouverte;
  • la vérité.

La justice réparatrice :

  • s'appuie sur le respect, la compassion et l'ouverture;
  • favorise un engagement constructif et la responsabilisation;
  • est une occasion
  • est une occasion de réparer le tort causé et de réintégrer la société.

Avantages de la justice réparatrice

La justice réparatrice permet :

  • de donner une voix aux victimes et de les aider à se rétablir;
  • de regagner la confiance de la collectivité;
  • d'accélérer les procès criminels et de réduire les délais judiciaires;
  • de diminuer la fréquence et d'atténuer la gravité des récidives;
  • de soutenir les efforts de prévention du crime à l'échelle locale.

Notre stratégie

Les membres de la GRC sont invités à diriger les cas qui s'y prêtent vers les programmes communautaires de justice réparatrice aux fins d'intervention préinculpation.

Le Programme de justice autochtone du ministère de la Justice a créé une carte interactive dans laquelle les membres peuvent trouver les programmes de justice autochtones offerts à proximité des détachements de la GRC, ainsi qu'un répertoire électronique des programmes de la justice réparatrice offerts partout au Canada.

Date de modification :