L’enquête sur l’incident survenu à La Ronge se poursuit; deux personnes encore recherchées en vertu de mandats d’arrestation

24 juin 2022
La Ronge (Saskatchewan)

Communiqué de presse

Images

Celine Charles, 22 ans
Allan Sanderson, 36 ans

Deux personnes ont été arrêtées à Saskatoon mercredi soir et deux autres font l'objet d'un mandat d'arrestation dans le cadre d'une enquête sur une personne dangereuse en possession d'une arme à feu menée à La Ronge. La GRC en Saskatchewan tient à remercier la Fédération des nations autochtones souveraines et la bande indienne de Lac La Ronge pour leur soutien continu durant cette enquête qui se poursuit.

Jusqu'à présent, l'enquête a mené à l'arrestation de Terrance Daigneault, soit le 22 juin 2022 en soirée, dans un commerce situé sur Northridge Drive à Saskatoon. M. Daigneault a été arrêté sans incident par la section des armes à feu et des gangs, la section du soutien tactique, l'équipe canine et le groupe de patrouille du Service de police de Saskatoon et par la GRC en Saskatchewan.

M. Daigneault doit comparaître en cour provinciale à La Ronge le 24 juin à 9 h 30.

Nikeyta Bradfield, 24 ans, de La Ronge, a également été arrêtée dans le même commerce. Deux chefs d'accusation pèsent contre elle : sachant que Terrance Arnold Daigneault a tenté de tuer (un agent de la GRC) en déchargeant une arme à feu en sa direction, elle a aidé Terrance Arnold Daigneault dans le but de lui permettre de s'échapper, ce qui contrevient à l'alinéa 239(1)a) du Code criminel. Mme Bradfield doit comparaître en cour provinciale à La Ronge le 24 juin à 9 h 30.

Celine Charles et Allan Sanderson n'ont pas été retrouvés. Ils pourraient se trouver à La Ronge, à Prince Albert ou à Saskatoon, mais cela n'a pas été confirmé. Ils sont considérés comme dangereux et les membres du public ne doivent pas s'en approcher. Toute personne qui aurait des renseignements sur leurs allées et venues peut communiquer avec son service de police local ou la GRC, composer le 911 ou transmettre des renseignements de façon anonyme à Échec au crime au 1-800-222-8477.

Information sur les accusations qui pèsent contre ces deux personnes : https://www.rcmp-grc.gc.ca/fr/nouvelles/2022/voulons-violence-cesse-fnas-et-grc-cherchent-solution-pacifique-a-lenquete-cours-et

Le matin du 23 juin 2022, l'Équipe d'intervention en cas d'incident critique de la GRC en Saskatchewan a exécuté un mandat de perquisition dans une résidence du pâté de maisons 1300 de Kowalski Road à La Ronge dans le cadre de cette enquête. Aucune accusation n'a été portée à cet égard.

La présence policière restera marquée dans la région de La Ronge toute la fin de semaine en raison de cette enquête qui se poursuit.

–30–

Document d'information

Mise à jour : « Nous voulons que la violence cesse. » - La FNAS et la GRC cherchent une solution pacifique à l'enquête en cours et aux recherches visant à retrouver trois personnes.

2022-06-22

Dans le cadre de l'enquête de la GRC de la Saskatchewan sur l'incident survenu à La Ronge impliquant une personne dangereuse avec une arme à feu, Céline Charles, 22 ans, de La Ronge, fait face à un chef d'accusation d'obstruction en contravention de l'article 129 du Code criminel. Un mandat d'arrestation a été lancé à son endroit. L'enquête a démontré que Céline est la troisième personne recherchée après l'incident survenu à La Ronge le 19 juin.

Céline est décrite comme mesurant 5'4", pesant 112 livres, ayant les cheveux noirs et les yeux bruns. Elle a une rose tatouée sur sa main gauche, un cœur et une flamme tatoués sur son bras gauche et le nom « Charles » tatoué sur la poitrine. Une photo d'elle se trouve en pièce jointe.

Allan Sanderson, 36 ans, de La Ronge, est recherché pour obstruction et possession non autorisée d'une arme à feu dans un véhicule à moteur. Allan Sanderson n'a pas été localisé et la police le recherche activement.

Si vous voyez Céline ou Allan, NE VOUS APPROCHEZ PAS d'eux et communiquez immédiatement avec la police en composant le 911 ou en appelant la ligne Échec au crime de façon anonyme en composant le 1-800-222-8477.

Cette enquête est en cours. Des renseignements supplémentaires sur cet incident, publiés précédemment, sont également fournis ici.

« Les membres de notre communauté ne devraient pas avoir à craindre les gestes irréfléchis de ceux qui choisissent de participer à des activités criminelles. Le week-end dernier, les gens ont dû interrompre leurs activités en raison d'une alerte d'urgence; ce type d'alerte est réservée aux incidents les plus graves. Les activités communautaires ont été annulées, les entreprises fermées et les résidents se sont réfugiés dans leur maison. La menace était réelle : plusieurs balles ont atteint un véhicule de la GRC et des accusations de tentative de meurtre ont été portées », déclare le surintendant Ted Munro, chef du district du Nord de la GRC en Saskatchewan. « La GRC de la Saskatchewan travaille sans relâche pour trouver et arrêter les responsables. La communauté et les dirigeants doivent travailler en partenariat avec nous afin de décourager et de prévenir les activités criminelles à tous les niveaux, ce qui comprend la transmission de renseignements sur les allées et venues des personnes recherchées. Nous vous prions instamment – Céline, Terrance et Allan – de vous rendre aux autorités. Si les membres du public ont des renseignements, ils doivent les communiquer à la police ou, de façon anonyme, au moyen de la ligne Échec au crime. »

Fédération des nations autochtones souveraines représente 74 Premières Nations en Saskatchewan. Le vice-chef de la FNAS, Dutch Lerat, responsable du portefeuille de la justice, et les membres de la direction de la FNAS sont profondément préoccupés par le bien-être de l'ensemble de la communauté, ce qui inclut nos Premières nations, les agents de la GRC et les jeunes qui sont actuellement recherchés pour cet incident. « Nous ne voulons pas que la violence continue et nous ne voulons pas que quiconque soit blessé. Nous exhortons ces jeunes à se rendre sans violence et à recourir à nos traditions spirituelles pour assurer leur guérison; votre famille vous aime et votre Fédération sera là pour vous » a déclaré le vice-chef Lerat.

Date de modification :