En motoneige, la sécurité d’abord

9 février 2022
St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)

Communiqué de presse

Images

Quatre personnes en motoneige portant toutes un casque et transportant de l'essence supplémentaire ainsi que des provisions.

La GRC à Terre-Neuve-et-Labrador a récemment reçu plusieurs signalements selon lesquels des motoneigistes de la province manquaient à l'appel ou avaient besoin de secours. Par conséquent, elle rappelle aux motoneigistes de prioriser la sécurité lorsqu'ils s'aventurent à l'extérieur, surtout s'ils se rendent dans des régions isolées. Les gendarmes exhortent les motoneigistes à éviter de consommer de l'alcool ou des drogues avant de pratiquer la motoneige et à porter l'équipement de protection adéquat, dont un casque.

Avant de partir, les motoneigistes devraient se préparer à l'éventualité de se perdre en cas de bris mécanique, d'intempéries ou d'autres imprévus. La GRC à T.-N.-L. recommande fortement d'apporter à boire et à manger et de quoi allumer un feu, de porter des vêtements d'hiver adéquats et d'apporter des appareils de communication. Il convient de garder à l'esprit qu'il n'y a pas de réseau cellulaire dans de nombreux endroits isolés de la province.

Le casque n'est pas obligatoire en motoneige à Terre-Neuve-et-Labrador à l'heure actuelle, mais il est fortement recommandé pour des raisons de sécurité. Le casque doit être bien ajusté et bien attaché pour être efficace en cas de collision. Dans le cas contraire, il pourrait tomber au moment de l'impact. De plus, quand une motoneige n'est pas munie d'un pare-brise suffisamment élevé pour protéger le visage, il est obligatoire de porter des lunettes de sécurité, des lunettes de ski ou une visière de protection faciale.

Le fait de prendre des risques inutiles ou de se déplacer sans bien connaître les lieux, sans équipement de protection et sans provisions exerce davantage de pression sur les ressources policières, médicales et de recherche et de sauvetage.

La GRC à T.-N.-L. rappelle aux motoneigistes d'aviser quelqu'un de l'itinéraire qu'ils envisagent d'emprunter et du moment auquel ils prévoient d'être de retour. On encourage les motoneigistes à profiter du plein air en toute sécurité en se préparant bien, en portant l'équipement adéquat ainsi qu'en évitant de consommer de l'alcool ou des drogues avant de conduire une motoneige.

–30–

Contactez-nous

Caporale Jolene Garland
Agente des relations avec les médias
GRC à T.-N.-L.
709-772-6170

Date de modification :