L’Équipe intégrée de la sécurité nationale de la GRC à Ottawa accuse un homme d’incitation à craindre des activités terroristes et de profération de menaces

25 juin 2021
Ottawa (Ontario)

Communiqué de presse

L'Équipe intégrée de la sécurité nationale (EISN) de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), à Ottawa, a arrêté et accusé un homme d'incitation à craindre des activités terroristes et de profération de menaces, à la suite de la réception des bureaux des gouvernements fédéral et provincial de lettres suspectes.

Le 29 avril 2021, un membre du personnel d'un bureau du gouvernement à Ottawa a ouvert une enveloppe adressée à un fonctionnaire du gouvernement du Canada qui contenait une lettre portant l'inscription « You've Been Anthraxed » (vous avez attrapé l'anthrax). L'anthrax est une maladie grave et parfois mortelle. Elle est causée par la bactérie Bacillus anthracis. Une équipe chimique, biologique, radiologique, nucléaire et explosive (CBRNE) a été déployée dans le cadre de l'intervention policière. D'après les essais initiaux sur le terrain et une analyse plus poussée du contenu de l'enveloppe, il a été déterminé qu'elle ne contenait aucune substance dangereuse.

Le 6 mai 2021, des membres de l'EISN de la GRC ont arrêté Joseph Knipfel relativement en lien avec cet incident. Un mandat de perquisition a été exécuté à la résidence de M. Knipfel le même jour et divers articles ont été saisis, y compris des appareils électroniques, des documents, ainsi que des copies de lettres qui auraient comporté de l'anthrax.

La GRC a été en mesure d'intercepter d'autres lettres du même type envoyées par la poste à des représentants de gouvernements canadiens et étrangers. En outre, l'enquête a révélé des preuves de liens avec une série de lettres similaires, que l'accusé aurait rédigées, et qui ont été envoyées à des fonctionnaires du gouvernement du Canada en 2020, affirmant que ces lettres avaient été infectées par le coronavirus.

Joseph Knipfel, âgé de 63 ans, de St. Catharines, en Ontario, a été accusé de ce qui suit :

  • Incitation à craindre des activités terroristes – activité terroriste, en violation du Code criminel, 7 chefs d'accusation;
  • Profération de menaces, en violation du Code criminel, 18 chefs d'accusation.

M. Knipfel doit comparaître au palais de justice de St. Catharines, situé au 59, rue Church, St. Catharines, Ontario, le 8 juillet 2021. L'enquête se poursuit.

La GRC tient à remercier le Service de police d'Ottawa, le Service de police régional de Niagara, le Service de police de Toronto, le Service de protection parlementaire, le Service de protection législative, Postes Canada et les inspecteurs des postes pour leur collaboration au cours de cette enquête.

La divulgation publique des activités suspectes est essentielle aux efforts déployés par les organismes d'application de la loi pour assurer la sécurité des gens. Pour signaler une menace immédiate à la sécurité nationale, veuillez composer le 911 ou communiquer avec votre service de police local. Si vous souhaitez signaler une information relative à une menace non immédiate envers la sécurité nationale, veuillez communiquer avec le Réseau Info-Sécurité Nationale de la GRC au numéro suivant : 1 800 420-5805.

–30–

Contactez-nous

Sergente Lucie Lapointe
Agente des relations avec les médias
Division O, GRC (Ontario)
905-876-9640
Courriel: media.relations.rcmp-Ontario-relations.medias.grc@rcmp-grc.gc.ca

Twitter: @GRCONT
Facebook: GRC.Ontario
Instagram: grcontario
YouTube: RCMPGRCPOLICE
Website: GRC en Ontario

Date de modification :