Arrestation d’un homme ayant traîné un agent de la GRC avec son véhicule à la suite d’un contrôle routier

16 décembre 2021
Leduc (Alberta)

Communiqué de presse

Le Groupe intégré de la sécurité routière du Détachement de la GRC de Leduc porte des accusations contre un homme qui a traîné un agent avec son véhicule à la suite d'un contrôle routier à Leduc, en Alberta.

Le 15 décembre 2021, vers 22 h 45, des membres du Groupe intégré de la sécurité routière du Détachement de la GRC de Leduc effectuaient des contrôles routiers dans le secteur de la voie Discovery et de la 50e Avenue. Un agent de la GRC s'est approché d'un véhicule et a informé le conducteur, âgé de 48 ans, qu'il devait se prêter à un dépistage obligatoire de l'alcool (DOA), ce que le conducteur a refusé. L'agent a tenté d'arrêter ce dernier, qui a refusé de descendre du véhicule et a tenté de s'enfuir au volant, traînant l'agent sur une distance d'environ 300 mètres.

À ce moment-là, le véhicule d'un civil s'est arrêté devant le véhicule en fuite, obligeant le suspect à s'arrêter. L'agent a pu se libérer et arrêter l'homme avec l'aide d'autres membres du Groupe intégré de la sécurité routière du Détachement de la GRC de Leduc, le civil prêtant également main-forte.

Les services médicaux d'urgence (SMU) se sont rendus sur les lieux et ont examiné le suspect, qui a ensuite été placé en garde à vue.

L'agent a été examiné par les SMU sur les lieux. Il a ensuite reçu des soins pour des blessures mineures dans un hôpital local. Il a quitté l'hôpital depuis.

L'homme de 48 ans de Surrey (Colombie-Britannique) fait face aux accusations suivantes :

  • Conduite avec facultés affaiblies
  • Refus d'obtempérer à un ordre
  • Conduite dangereuse d'un véhicule à moteur
  • Résistance à un agent de la paix (deux chefs d'accusation)
  • Voies de fait contre un agent de police donnant lieu à des lésions corporelles
  • Omission de s'arrêter à une intersection

À la suite d'une audience judiciaire, il a été placé en détention préventive et doit comparaître devant la Cour provinciale de Leduc le 22 janvier 2022.

« Il s'agit d'une situation où, par ses actes, le suspect a mis en danger l'un de nos agents ainsi que le grand public », indique le caporal David Brosinsky. « Le public n'est pas tenu d'aider la police, en raison du danger auquel il peut être exposé, mais nous sommes reconnaissants envers le civil qui s'est arrêté et a aidé notre agent lors de l'arrestation du suspect ».

–30–

Contactez-nous

Relations avec les médias de la GRC de l'Alberta
780 509-3970

Date de modification :