59 armes à feu illégales saisies à la frontière canadienne par la GRC de Cornwall

2 décembre 2021
Cornwall (Ontario)

Communiqué de presse

Images

Armes et chargeurs à grande capacité saisis, exposés avec la bannière de la Division O de la GRC et le drapeau du Canada au fond. L'Équipe chargée de l'intégrité des frontières du Détachement de la GRC de Cornwall a saisi 53 pistolets à autorisation restreinte, 6 fusils prohibés et plus de 110 chargeurs à grande capacité.

Le vendredi 26 novembre 2021, des membres de l'équipe intégrée de la GRC chargée de l'intégrité des frontières à Cornwall ont entrepris une enquête en matière de contrebande d'armes à feu après qu'un bateau ait traversé le fleuve Saint-Laurent et touché terre près de Cornwall (Ontario). Trois grands sacs ont été déchargés du bateau et mis dans un véhicule qui a quitté le secteur. Par la suite, la GRC a intercepté le véhicule en bord de la route et a trouvé un grand nombre d'armes à feu prohibées et à autorisation restreinte ainsi que des chargeurs grande capacité. Par conséquent, Inti Falero-Delgado, 25 ans, de Laval, au Québec, et Vladimir Souffrant, 49 ans, de Montréal, au Québec, ont été mis en état d'arrestation.

L'enquête a permis de découvrir un nombre total de 53 pistolets prohibés et à autorisation resteinte, 6 fusils prohibés et 110 chargeurs grande capacité. Comme c'est le cas pour la grande majorité des armes à feu illégales, on croit que ces armes étaient destinées à des réseaux criminels et à des groupes de trafic illicite d'armes à feu.

Inti Falero-Delgado et Vladimir Souffrant ont été accusés de possession non autorisée d'une arme à feu, de possession d'une arme à feu sachant que sa possession est non autorisée et de possession d'armes en vue d'en faire le trafic. Ils font également l'objet d'accusations supplémentaires en vertu du Code criminel et de la Loi sur les douanes. M. Falero-Delgado a comparu devant le tribunal des libérations sous caution et a été libéré sous certaines conditions, dont une caution de 10 000 $ et un dispositif de surveillance électronique. Vladimir Souffrant a également comparu devant le tribunal des libérations sous caution et a été libéré sous certaines conditions, dont une caution de 2 000 $. Ils doivent comparaître devant le tribunal par vidéoconférence le 11 janvier 2022.

« Notre équipe intégrée de la GRC chargée de l'intégrité des frontières à Cornwall collabore avec des partenaires nationaux et internationaux pour protéger les Canadiens contre la criminalité aux frontières sur le plan des voies terrestres et maritimes, a déclaré le surintendant principal John Baranyi, officier de soutien aux enquêtes criminelles de la Division O de la GRC.

Je tiens à remercier nos partenaires de la Police provinciale de l'Ontario (OPP) et du Service de police mohawk d'Akwesasne (SPMA) pour leur aide dans cette affaire, ainsi que le Service de police de Montréal, la Sûreté du Québec, le Détachement de Valleyfield de la GRC (division C) et l'Équipe nationale de soutien à l'application de la Loi sur les armes à feu (ENSALA) pour leur soutien dans le cadre de l'enquête en cours. »

Quiconque possède des renseignements sur la criminalité transfrontalière est prié de communiquer avec le Détachement de Cornwall de la GRC au 613 937-2800. Si vous souhaitez faire un rapport anonyme, communiquez avec Échec au crime au 1 800 222-8477 ou visitez le site Web d'Échec au crime.

–30–

Contactez-nous

Sergent Yves Labbé
Groupe de l'intégrité des frontières
Détachement de Cornwall
Division O, GRC (Ontario)
Adresse courriel : media.relations.rcmp-Ontario-relations.medias.grc@rcmp-grc.gc.ca

Twitter: @GRCONT
Facebook: GRC.Ontario
Instagram: grcontario
YouTube: RCMPGRCPOLICE
Site Web: GRC en Ontario

Date de modification :