GRC de la Saskatchewan : Accusations portées en lien à l'accident d'autobus des Broncos de Humbolt

6 juillet 2018
Regina (Saskatchewan)

Déclaration

Il y a trois mois aujourd'hui, la tragédie frappait l'équipe de hockey des Broncos de Humboldt, la communauté de Humboldt, et plusieurs autres communautés dans notre province et notre pays.

Nos pensées continuent d'accompagner les familles qui ont perdu un être cher, les blessés et tous ceux qui essaient de se remettre de cette tragédie. Il a été difficile pour plusieurs d'entre vous d'attendre les résultats de l'enquête.

Nous savons que l'enquête suscite beaucoup d'intérêt, d'où cette annonce publique aujourd'hui. Cependant, n'oubliez pas que nous devons protéger l'intégrité de la preuve et respecter le processus judiciaire puisque l'affaire est maintenant devant les tribunaux.

Plus tôt aujourd'hui, le commandant de la GRC en Saskatchewan, Curtis Zablocki, et le surintendant Derek Williams, ont annoncé aux médias le dépôt d'accusations en lien à la collision.



Aujourd'hui à 10 h 07, les enquêteurs du Groupe des crimes majeurs ont arrêté le conducteur de la semi-remorque. Il s'agit de Jaskirat Sidhu, 29 ans, de Calgary, en Alberta. Monsieur Sidhu a été arrêté sans incident à sa résidence de Calgary. Il fait l'objet des accusations suivantes :

16 chefs de conduite dangereuse d'un véhicule à moteur causant la mort; paragraphe 249(4) du Code criminel

13 chefs de conduite dangereuse d'un véhicule à moteur causant des lésions corporelles; paragraphe 249(3) du Code criminel

Ce sont des accusations graves au Code criminel. Pour porter ces accusations, nous devions obtenir la preuve qu'un véhicule à moteur avait été conduit d'une manière dangereuse pour le public.

Sidhu restera sous la garde de la GRC et comparaîtra à la cour provinciale de la Saskatchewan la semaine prochaine. Les détails de sa comparution ne sont pas encore finalisés; nous vous les communiquerons dès qu'ils seront connus.

Maintenant que les accusations ont été portées, nous passons à la prochaine étape du processus. Nos enquêteurs continueront de communiquer avec la Couronne, comme ils l'ont fait ces trois derniers mois.

À notre équipe principale de 20 enquêteurs s'ajoute plus de 100 autres enquêteurs qui nous ont aidés au besoin. L'expertise en collecte et en analyse de nos unités spécialisées, soit la Section de l'identité judiciaire, les équipes de reconstitution des collisions et le Groupe des crimes majeurs, a été déterminante. En plus de la reconstitution de la collision que nous avons faite en avril, nous avons mené plus de 60 entrevues, pris plus de six mille photos, analysé toute la documentation disponible, y compris le journal de bord du conducteur. Nous nous sommes également servis de la technologie en 3D et de véhicules aériens sans pilote afin de recueillir des preuves supplémentaires.

Nous ne pouvons pas trop en dire concernant les preuves recueillies puisque l'affaire est maintenant devant les tribunaux. Cependant, je peux vous dire que nous avons examiné chaque aspect de la collision, dont la vitesse des véhicules, le point d'impact, la position des véhicules, les facultés du conducteur, les conditions routières et météorologiques et les témoignages des témoins. Nous avons examiné soigneusement tout renseignement. Nos enquêteurs ont fait preuve d'une grande minutie pendant leur analyse systématique des preuves.

Nous tenons à souligner l'aide que nous avons reçue de nos partenaires chez Transports Canada, au Bureau du coroner en chef et à la Saskatchewan Government Insurance.

Commissaire adjoint Curtis Zablocki – Commandant
Surintendant Derek Williams – Officier responsable de la Section des crimes graves

–30–

Date de modification :