La GRC de Kingston arrête des trafiquants de drogue qui fournissaient des opiacés d’ordonnance à des collectivités du Nord

19 septembre 2018
Kingston (Ontario)

Communiqué de presse

Entre le 17 et le 18 septembre 2018, l'équipe de la section Crimes graves et crime organisé de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a arrêté trois trafiquants de drogue qui fournissaient des opiacés d'ordonnance à des collectivités du Nord de l'Ontario.

En octobre 2017, le conseil tribal Mushkegowuk, qui regroupe les Premières Nations de la région de la baie James, dans le Nord de l'Ontario, a déclaré l'état d'urgence en raison de l'usage généralisé d'opioïdes. Au même moment, Santé Canada a demandé à la GRC d'enquêter sur le trafic d'opiacés entre Kingston et des collectivités du Nord de l'Ontario.

L'enquête a permis de découvrir un réseau criminel à Kingston qui fournissait des drogues illicites à des résidents du Nord, ce qui a mené à l'arrestation des personnes suivantes :

Joshua Burtch (31 ans) de Kingston, en Ontario, qui fait face aux chefs d'accusation suivants :

  • Trafic d'une substance inscrite à l'annexe 1, en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS);
  • Complot en vue de faire le trafic d'une substance inscrite à l'annexe 1, en violation du Code criminel du Canada;
  • Possession de produits de la criminalité – en violation du C.cr.

Pearl Friday (40 ans) de Kingston, en Ontario, qui fait face aux chefs d'accusation suivants :

  • Trafic d'une substance inscrite à l'annexe 1, en violation de la LRCDAS;
  • Complot en vue de faire le trafic d'une substance inscrite à l'annexe 1, en violation du C.cr.;
  • Possession de produits de la criminalité – en violation du C.cr.

Michael Eric Loone (Ashamok) (48 ans) de Kingston, en Ontario, fait face au chef d'accusation suivant :

  • Possession en vue de faire le trafic d'une substance inscrite à l'annexe I, en violation de la LRCDAS

« La GRC lutte contre les éléments criminels qui exploitent et tirent profit de l'éloignement géographique de certaines collectivités autochtones. Cette enquête montre à quel point les partenariats sont essentiels pour aider à sortir les drogues illicites de la rue et de ces collectivités », a déclaré le surintendant Ivan Verdurmen, chef du District du Nord-Est de la GRC.

Les trois individus accusés comparaîtront devant le tribunal au 279, rue Wellington, à Kingston, en Ontario, le 3 octobre 2018.

La GRC tient à remercier Santé Canada pour le rôle qu'il a joué dans la présentation de cette affaire, ainsi que le service de police de Nishawbe-Aski, la police de Kingston et la Police provinciale de l'Ontario pour leur aide dans le cadre de l'enquête.

Quiconque détient des renseignements relatifs à des activités criminelles est invité à communiquer avec le service de police de sa localité, avec la GRC, en composant le 1 800 387-0020, ou avec Échec au crime, au 1 800 222-TIPS.

–30–

Contactez-nous

Sergente Penny Hermann
Relations avec les médias, GRC
Division « O » (Ontario)
TÉLÉPHONE : 905 876-9571

Twitter : @GRCONT
Facebook : GRC.Ontario
Instagram : grcontario
YouTube : RCMPGRCPOLICE
Site Web : GRC en Ontario
Courriel : media.relations.rcmp-Ontario-relations.medias.grc@rcmp-grc.gc.ca

Date de modification :