La GRC informe le public qu’une personne a été déclarée coupable de pornographie juvénile aux Territoires du Nord-Ouest

5 juin 2018
Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)

Communiqué de presse

Images

Mains sur un clavier et une souris

La GRC des Territoires du Nord-Ouest tient à informer le public qu'une personne a été arrêtée et déclarée coupable à la suite d'accusations liées à l'exploitation d'enfants dans Internet.

En janvier 2017, la GRC des Territoires du Nord-Ouest a entrepris une enquête sur une affaire de leurre d'enfants. L'enquête a permis d'identifier un mineur d'une communauté isolée du Nord. Un adulte a été accusé de leurre d'enfants.

Le 30 mai 2018, un adulte a été déclaré coupable par le tribunal territorial de leurre d'enfant par un moyen de télécommunication, article 172.1 du Code criminel et condamné à neuf mois de prison.

Conformément à une ordonnance de non-publication en vigueur aux termes de l'article 486.4 du Code criminel, il est interdit de publier ou de diffuser de quelque façon que ce soit les noms de la victime ou des témoins ainsi que tout renseignement menant à l'identification de la victime ou des témoins.

La GRC ne divulguera pas le nom de la personne accusée ou du territoire où les crimes ont été perpétrés pour protéger l'identité de la victime et avise le public de respecter l'ordonnance de non‑publication en s'abstenant de le faire.

« La protection de la victime est notre priorité. Ce que nous devons retenir de cette affaire est notre capacité de faire une enquête approfondie sur ce type d'infraction, de traduire la personne en justice et d'obtenir une condamnation afin de punir ceux qui s'en prennent aux jeunes des Territoires du Nord-Ouest », déclare Marie York-Condon, Relations avec les médias des Territoires du Nord‑Ouest.

« Nous voulons que les personnes qui estiment être exploitées sachent qu'elles peuvent communiquer avec nous et que nous mènerons une enquête complète sur le dossier », ajoute-t-elle.

La GRC tient à rappeler aux parents et aux gardiens qu'il est important d'enseigner la sécurité dans Internet aux enfants et aux jeunes.

Utiliser Internet pour attirer un jeune (c'est-à-dire une personne de moins de 18 ans) à une rencontre pour des motifs sexuels ou pour organiser une telle rencontre constitue un crime en vertu du Code criminel.

Un adulte qui communique avec un enfant dans un contexte sexuel doit être signalé à la police. Rappelez à vos enfants que les personnes à qui ils parlent dans les médias sociaux et Internet ne sont pas toujours qui elles prétendent être. Enseignez à vos enfants de vous avertir et de communiquer avec la police si une personne a une conversation à caractère sexuel avec eux, leur envoie des photos ou des vidéos à caractère sexuel, leur demande de lui envoyer des photos ou des vidéos à caractère sexuel ou leur demande de la rencontrer en personne.

Il est important de parler à vos enfants, même en bas âge, de l'exploitation d'enfants dans Internet dès qu'ils commencent à utiliser des ordinateurs, des téléphones intelligents et Internet. Créez une entente sur les médias pour discuter en famille des pratiques sécuritaires en matière de comportement en ligne. Il y a de nombreuses ressources utiles adaptées à l'âge en ligne pour protéger les enfants contre l'exploitation.

–30–

Contactez-nous

Marie York-Condon
Relations avec les médias, Gendarmerie royale du Canada
GRC des Territoires du Nord-Ouest, Yellowknife (T.N.-O.)
Bureau : 867 765-3709
RCMP.NTMedia-NTMedias.GRC@rcmp-grc.gc.ca

Date de modification :