Le Groupe national de coordination contre la cybercriminalité (GNC3)

Faits en bref
  • Depuis juin 2020, le GNC3 a reçu plus de 1 600 demandes d'aide de la part de partenaires de l'application de la loi. Plus de 30 % de ces demandes étaient liées à des rançongiciels.
  • Le GNC3 et le Centre antifraude du Canada (CAFC) travaillent en étroite collaboration en raison des liens importants entre la fraude et la cybercriminalité.
  • La cybercriminalité continue d'être la cybermenace la plus susceptible de toucher les Canadiens et les organisations canadiennes.

Pour en savoir plus

Complexes et de nature technique, les enquêtes sur la cybercriminalité exigent des compétences spécialisées. En tant que service de police national du Canada, la GRC prend au sérieux tous les cybercrimes, et la lutte contre la cybercriminalité doit se faire de manière concertée.

Conformément à la Stratégie nationale de cybersécurité du gouvernement du Canada et à la Stratégie de lutte contre la cybercriminalité de la GRC, la GRC a mis sur pied le Groupe national de coordination contre la cybercriminalité (GNC3). Composé de policiers et de civils de diverses disciplines et compétences, le 3collabore avec les organismes d'application de la loi et d'autres partenaires en vue de réduire la menace, les répercussions et le nombre de victimes de la cybercriminalité au Canada.

En tant que service de police national, le GNC3 offre des services à tous les corps policiers du pays.

Sur cette page

Rôle du GNC3

Le 1er avril 2020, le GNC3 a atteint sa capacité opérationnelle initiale. En collaboration avec des partenaires des organismes de l'application de la loi, des gouvernements et du secteur privé du Canada, le GNC3 :

  • coordonne les enquêtes sur la cybercriminalité au Canada;
  • collabore avec des partenaires à l'étranger pour lutter contre un vaste éventail d'incidents de cybercriminalité;
  • prodigue des conseils et des avis sur les enquêtes aux corps policiers canadiens.
  • produire des renseignements exploitables sur la cybercriminalité à l'intention des services de police canadiens
  • mettre en place, en collaboration avec le Centre antifraude du Canada (CAFC), un nouveau système de signalement des incidents de cybercriminalité et de fraude pour les particuliers et les entreprises du Canada

Le GNC3 sera entièrement opérationnel en 2024.

Dates importantes pour le GNC3

1 avril 2020
Atteinte de la capacité opérationnelle initiale
Exercice 2023-2024
Lancement officiel du nouveau système public, le Système national de signalement des incidents de cybercriminalité et de fraude.
Année 2024
Entièrement opérationnel

Gouvernance

Personne ne peut lutter seul contre la cybercriminalité. Le GNC3 collabore avec des partenaires au pays et à l'étranger et assure la gouvernance :

  • du Comité sur la cybercriminalité des Services nationaux de police
  • du Comité directeur de mise en œuvre du GNC3

Partenaires

Visitez la page Nos partenaires pour découvrir avec qui nous travaillons pour contrer la cybercriminalité.

Date de modification :