Contexte opérationnel

Le début de la pandémie de COVID 19 a entraîné des perturbations rapides et profondes des activités habituelles. Le passage au travail à distance pour certains employés de la GRC a nécessité des améliorations à l'infrastructure de GI TI, au matériel et aux logiciels. Du soutien en matière de santé mentale et de bien être a été fourni aux employés et de l'équipement de protection individuelle a été distribué aux membres de première ligne. Des ajustements ont également été apportés aux espaces de travail et aux routines pour de nombreux employés de la GRC.

La pandémie a aussi entraîné des changements dans la nature de certains crimes. Même si certains appels de service ont diminué au départ, les fraudes et les cybercrimes ont augmenté alors que les groupes criminels ont commencé à tirer profit des vulnérabilités nouvelles et existantes. La pandémie a aussi intensifié la crise actuelle des opioïdes au Canada alors que certains individus se sont tournés vers un approvisionnement de médicaments plus clandestin et dangereux.

Les crimes haineux et les crimes liés au racisme, à l'intolérance religieuse et à la discrimination à l'égard des membres des communautés 2SLGBTQ+ ont connu une forte hausse ces dernières années au Canada – une tendance qui a été renforcée par la pandémie. Les progrès réalisés sur les questions cruciales de la réconciliation avec les peuples autochtones et de la discrimination systémique fondée sur le sexe et la race demeurent une grande priorité, tant au sein des organismes de police qu'à l'extérieur. Le dialogue sur le rôle de la police dans la société canadienne se poursuit et se poursuivra probablement pendant des années.

Le recrutement et le maintien en poste d'employés possédant les compétences et les qualités appropriées demeurent un défi pour les organismes d'application de la loi. Une main d'œuvre diversifiée et hautement qualifiée est plus importante que jamais pour s'attaquer à la nature de plus en plus transnationale et technologique de la criminalité.

Les changements climatiques constituent l'une des menaces les plus importantes : catastrophes environnementales, vagues de chaleur record, fonte des calottes glaciaires, inondations et feux de forêt qui contribuent à augmenter les déplacements. Les catastrophes naturelles sont souvent associées à une augmentation de certains types de crimes, comme la violence familiale, la violence sexuelle et les vols, les groupes déjà vulnérables étant souvent les plus touchés. Les communautés autochtones, particulièrement dans les régions nordiques, sont également touchées de façon disproportionnée.

Date de modification :