Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

La GRC en Alberta - Commandant

Le sous-commissaire Curtis Zablocki

Le sous-commissaire Curtis Zablocki

Le sous-commissaire Curtis Zablocki, qui est né et a grandi dans une communauté rurale en Saskatchewan, compte 28 ans de service à la Gendarmerie royale du Canada et est devenu le 25e commandant de la GRC de l’Alberta en septembre 2018. Il détient un baccalauréat en criminologie de l’Université de l’Alberta, à Edmonton.

Au cours de sa carrière à la GRC, le sous-commissaire Zublocki a assumé diverses fonctions opérationnelles en tant que conseiller de district et de chef de détachement, principalement à la Division K, en Alberta. Passionné des gens et de l’engagement communautaire, il s’efforce d’améliorer la capacité de tous les employés en leur fournissant les ressources adéquates pour accomplir leurs tâches.

En 2007, le sous-commissaire Zablocki a été promu au rang d’inspecteur et a été affecté au poste d’officier responsable du détachement de la GRC de Wetaskiwin et d’officier des opérations du tout nouveau district de Battle River. Il faisait alors équipe avec les communautés des Premières Nations de Maskwaci dans la lutte contre les bandes criminalisées.

Plus récemment, le sous-commissaire Zablocki a été l’officier responsable adjoint des enquêtes criminelles de la Division K de 2014 à 2016. Son rôle consistait à superviser les tâches policières opérationnelles liées, entre autres, aux Services de la circulation, aux Services de soutien provinciaux et aux Services de police autochtones et communautaires.

Avant son entrée en poste en tant que commandant de la Division K, le sous-commissaire Zablocki a été commandant de la Division F, en Saskatchewan, pendant deux ans.

Voué à inspirer confiance aux communautés servies par la GRC, le sous-commissaire Curtis Zablocki a axé ses efforts sur la mobilisation communautaire et a collaboré avec nos partenaires et intervenants dans le domaine des crimes ruraux et des relations interraciales.

De 2016 à 2018 en Saskatchewan, il a chapeauté les changements apportés aux Services de police fédéraux et a mis sur pied deux équipes permanentes de réduction de la criminalité pour appuyer le travail des détachements qui ciblent les crimes graves et violents à l’échelle provinciale.

Le sous-commissaire Zablocki et son épouse, Deb, ont trois enfants majeurs.