Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Mise en garde contre la fraude « scareware »

Le Centre d’appel antifraude du Canada (CAAC) a reçu de Canadiens des plaintes selon lesquelles leur ordinateur avait été « gelé » ou bloqué après avoir reçu un message les avertissant que leur ordinateur avait été associé à de la pornographie juvénile. Ces messages, soi-disant en provenance de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ou du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), enjoignent les destinataires à payer 100 $ par l’intermédiaire d’Ukash pour faire débloquer leur ordinateur.

Ce genre de message, communément appelé « scareware », vise à semer un tel émoi et une telle anxiété chez les victimes que celles-ci n’hésitent pas à envoyer de l’argent rapidement.

Si vous recevez des messages de ce genre, sachez qu’il s’agit d’une fraude. Ces messages ne sont pas émis par la GRC. En novembre 2011, Ukash a affiché sur son site Web une alerte concernant une fraude similaire qui avait pour cibles les résidents du Royaume-Uni. Si on vous a bloqué l’accès à votre ordinateur, c’est là un signe que votre ordinateur a peut-être été infecté par un logiciel malveillant et que vous devrez prendre des mesures correctives.

Conseils pour vous protéger :

  • Ne cliquez jamais sur une fenêtre publicitaire affirmant que votre ordinateur est infecté par un virus.
  • Mettez à jour votre antivirus souvent et effectuez régulièrement une analyse de votre ordinateur afin de vérifier s’il contient des virus.
  • Ne cliquez pas sur les liens ou les pièces jointes dans les  courriels que vous envoie une personne que vous ne connaissez pas.
  • Activez le bloqueur de fenêtres publicitaires intempestives de votre navigateur.
  • Ne téléchargez jamais un antivirus d’une fenêtre publicitaire ou d’un lien qui vous est envoyé par courriel.

Si vous avez reçu un message « scareware », veuillez le signaler à votre service de police et au Centre d’appel antifraude du Canada (1-888-495-8501).

La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la.