Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

change de l'information entre les services de police canadiens

Un équilibre entre la sécurité, l’efficacité et la collaboration

Ce projet a été entrepris par un chercheur externe indépendant afin d’explorer l’enjeu et fournir de l’information sur le sujet. L’opinion exprimée est celle de l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle de la Gendarmerie royale du Canada ou du gouvernement du Canada.

Version PDF (1.66 Ko)
Collge canadien de police

Introduction

Une police efficace dépend du partage de l’information autant B l’intérieur qu’à l’extérieur. D’une façon routinière les policiers partagent l’information et communiquent avec les collègues, avec d’autres services de police, avec le public et des représentants politiques. Des événements récents tels l’attaque terroriste de 2001 ont souligné l’importance de partager de l’information mais ils nous ont aussi rappelé l’importance de maintenir la sécurité de l’information. Comment les services de police répondent-ils B ces pressions conflictuelles? Ce rapport détaille les résultats d’un sondage réalisé en 2003 sur le partage de l’information et la relation avec les technologies de l’information.

L’objectif était d’évaluer comment la communauté du domaine de l’application de la loi échange l’information entre les collègues de leur organisation, de même qu’avec des partenaires de l’extérieur. Il était prévu de comparer les résultats avec la situation décrite en 2000 dans un premier sondage (LeBeuf, Paré, Belzile, 2000). Ce sondage a été utilisé comme document de référence pour une conférence sur l’échange de l’information tenue en novembre 2003 B Montréal sous les auspices de l’Association canadienne des chefs de police (ACCP)