Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Sécurité frontalière

Sécuriser les frontières contribue à la sécurité du Canada et assure la protection des Canadiens contre le terrorisme et le crime organisé transnational, tout en permettant la circulation légale des personnes et des biens. Le Canada et les États-Unis partagent la plus longue frontière non protégée du monde, qui traverse des terres et des plans d'eau sur près de 9 000 km. En collaborant avec ses nombreux partenaires canadiens et étrangers de la communauté de l'application de la loi, la GRC contribue à la sécurité de la frontière canado-américaine.

La GRC adopte une stratégie pluridimensionnelle pour protéger la frontière : elle s'efforce de prévenir, de détecter et de perturber les plus grandes menaces en utilisant toutes les ressources (y compris la technologie et les renseignements) dont elle dispose. Elle peut suivre des cibles nationales, peu importe le type de crime ou de marchandise en jeu. À l'heure actuelle, les plus grandes menaces à la frontière demeurent les crimes liés à la sécurité nationale (des Canadiens qui se rendent à l'étranger pour appuyer des activités terroristes) et les réseaux transnationaux du crime organisé (groupes qui font passer illégalement des personnes ou des produits illicites aux points d'entrée ou dans les zones qui séparent ces derniers le long de la frontière).

Une présence est assurée dans les régions frontalières les plus à risque entre les points d'entrée, le long de la frontière en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec. Aux points d'entrée, la GRC traite les menaces criminelles entrantes et sortantes et collabore avec ses partenaires pour enquêter sur les voyageurs à risque élevé et les repérer. Les détachements dans les aéroports se concentrent sur la corruption et les voyageurs à risque élevé.

Utilisant la technologie la plus avancée pour surveiller la frontière, la GRC communique avec d'autres organismes canadiens et américains d'application de la loi et accroît ainsi l'efficacité des opérations et de la collecte de renseignements.

De plus, le rôle à volets multiples de la GRC en matière de sécurité des frontières comprend des engagements dans le cadre du Plan d'action Par-delà la frontière, qui prévoit de nombreuses initiatives comme le projet Shiprider entre le Canada et les États-Unis. Le projet Shiprider fait intervenir des navires dont l'équipage est composé de représentants de la loi canadiens et américains spécialement formés et autorisés à faire appliquer la loi des deux côtés de la frontière internationale. Ensemble, ces agents armés du Canada et des États-Unis sont en mesure de faire la navette d'un côté comme de l'autre de la frontière en vue de la protéger des menaces à la sécurité nationale et de prévenir la contrebande et le trafic transfrontalier.