Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Analyse de la morphologie des taches de sang

La morphologie des taches de sang sur les lieux d’un crime peut être des plus révélatrices. En étudiant la forme, la taille et la répartition des traces de ce genre, un analyste spécialisé en la matière peut formuler une opinion d’expert sur les événements à leur origine et éventuellement réfuter ou confirmer les déclarations d’un suspect, d’une victime ou d’un témoin.

C’est aux agents de première intervention que revient la responsabilité de protéger adéquatement les traces de sang sur les lieux d’un crime. Le recours aux analystes de la morphologie des taches de sang ne doit se faire qu’après consultation de l’Identité judiciaire. L’intervention de ces analystes dès les étapes préliminaires de l’enquête peut se traduire par des économies de temps et d’effort, car ils savent distinguer les cas de voies de fait graves ou de meurtre des blessures auto-infligées ou attribuables à une cause naturelle.  

Renseignements qu’une analyse de la morphologie des taches de sang peut fournir à un enquêteur :

  • emplacement et description des taches et de leur morphologie;
  • mécanisme à l’origine des traces;
  • trajectoire d’une goutte de sang (déterminée d’après un calcul de l’angle d'impact);
  • point d’origine (point d’impact sur la source de sang);
  • genre d’objet utilisé (tranchant ou contondant, arme à feu, etc.);
  • nombre minimum de coups;
  • présence d’un sujet sur les lieux (établissement de liens entre les suspects, les victimes et les objets);
  • position et mouvements de la victime, de l’auteur du crime et des objets pendant l’incident;
  • ordre des événements.