Deux homme accusés en lien avec un incident dans une résidence à Chapel Island

10 janvier 2020
Chapel Island (Nouvelle-Écosse)

Communiqué de presse

Le 9 janvier à 22 h 44, la GRC du comté de Richmond a reçu un appel concernant un incident dans une résidence sur le chemin Chapel Island. Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, la propriétaire de la résidence leur a dit que deux hommes et un chien étaient arrivés à sa résidence pour tenter de lui vendre des drogues. La propriétaire a crié après les hommes et leur a dit de sortir de sa résidence, et un des hommes est parti. La propriétaire a tenté de forcer l'autre homme à sortir, mais il y a eu une altercation entre les deux, et la propriétaire a communiqué avec la police. L'homme a menacé la propriétaire et a endommagé des biens dans sa résidence, mais il a fini par partir. La propriétaire n'a pas été blessée.

En enquêtant sur cet incident, les policiers ont appris que les deux hommes avaient mis 28 $ d'essence dans leur véhicule à une station-service à Chapel Island mais ont seulement payé 20 $. La police a appris que les deux hommes se dirigeaient vers Eskasoni, a communiqué avec le détachement à cet endroit et a demandé de l'aide. Peu de temps après, des membres de la GRC à Eskasoni ont trouvé les deux hommes ainsi qu'un troisième homme et les ont arrêtés tous les trois. Un des hommes a résisté à son arrestation. Deux des hommes ont été mis en détention afin de comparaître en cour aujourd'hui. Ils font face à plusieurs accusations. Le troisième homme a été libéré sans accusation.

Tristan James Marchand, 33 ans, de Louisdale, fait face aux accusations suivantes :

  • Possession d'une substance réglementée (4 accusations)
  • Méfaits (2 accusations)
  • Résistance à l'arrestation
  • Fausse alarme d'incendie
  • Introduction par effraction
  • Agression armée
  • Voies de fait
  • Profanation de menaces
  • Omission de respecter les conditions de sa probation (4 accusations)

Marchand a été mis en détention provisoire et doit comparaître en cour provinciale à Port Hawkesbury le 13 janvier.

Roderick Norman Alfred Hearn, 57 ans, de D'Escousse, fait face à une accusation de voies de fait. Il a été libéré sous certaines conditions et doit comparaître en cour provinciale à Port Hawkesbury le 14 janvier.

L'enquête se poursuit.

Dossier 20204250

–30–

Contactez-nous

Caporale Jennifer Clarke
Agente d'information
GRC en Nouvelle-Écosse
Bureau : 902-720-5652
Cell. : 902-222-0154
jennifer.clarke@rcmp-grc-gc.ca

Date de modification :