Les recherches aquatiques pour trouver quatre pêcheurs disparus sont réduites et les bénévoles de la communauté continuent les recherches terrestres sur la rive sud

7 octobre 2019
Hay River (Territoires du Nord-Ouest)

Communiqué de presse

Mettre à jour

Ce communiqué de presse peut contenir des informations périmées. Une mise à jour se trouve dans ce communiqué :

La GRC de Hay River réduit les recherches aquatiques pour trouver les quatre pêcheurs disparus. Aucune trace des pêcheurs disparus n'a été trouvée jusqu'à présent.

Les recherches ont été réduites, car les conditions météorologiques empirent. Les bénévoles de la communauté continuent d'organiser d'autres recherches terrestres.

Le dimanche 6 octobre, quatre membres de l'Équipe de récupération sous-marine de la GRC de Vancouver, en Colombie-Britannique et des équipes de la Garde côtière canadienne (GCC), de l'unité de sauvetage maritime de la Garde côtière auxiliaire canadienne (GCAC) à Hay River et du ministère des Pêches et des Océans (MPO) se sont rendus à l'emplacement de l'embarcation submergée dans le secteur de la baie Windy, sur le Grand lac des Esclaves.

Les plongeurs ont inspecté l'embarcation pour trouver des traces des pêcheurs disparus. Ils ont conclu que les pêcheurs ne se trouvaient ni dans l'embarcation ni à proximité des lieux.

L'embarcation a été ramenée à la surface du lac, mais les points d'attache se sont rompus sous l'action des vagues et l'embarcation a de nouveau coulé au fond du lac.

Les quatre pêcheurs ont quitté le quai commercial à Hay River tôt le dimanche 29 septembre en direction de Sulphur Point pour inspecter des filets de pêche et prévoyaient rentrer en soirée. Ils voyageaient à bord d'une embarcation à coque en aluminium de 33 pieds avec une timonerie, deux moteurs, une radio VHF, des gilets de sauvetage et du matériel de pêche.

Le lundi 30 septembre, la GRC de Hay River a entrepris une opération de recherche et sauvetage. Le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage (CCCOS) à Trenton et le 440e Escadron à Yellowknife ont déployé des ressources aériennes. Un navire de la Garde côtière canadienne participait aussi aux recherches. Un avion de Transports Canada avec capacité infrarouge a aussi été déployé. Des recherches poussées ont été effectuées pour ratisser le rivage, les chalets et les îles du secteur.

Le mardi 1er octobre, des avions du 440e Escadron et de l'Association civile de recherche et de sauvetage aériens (ACRSA) ont été déployés. Le CCCOS a aussi déployé un avion Hercules et un hélicoptère Griffon pour participer aux recherches.

Des navires des unités de sauvetage maritime de la Garde côtière auxiliaire canadienne à Hay River et Yellowknife et de la Garde côtière canadienne ont mené des recherches par quadrillage entre Hay River et Sulphur Point.

Vers 9 heures le 1er octobre, un avion a détecté un objet qui s'est révélé être l'embarcation des pêcheurs disparus dans le secteur de la baie Windy. Trois zones de débris ont été découvertes à proximité de l'embarcation et du matériel de pêche a été récupéré sur les lieux.

Le mercredi 2 octobre, la GCC, la GCAC et le MPO ont poursuivi les recherches et l'embarcation de pêche partiellement submergée a été examinée à l'aide d'un véhicule sous‑marin téléguidé.

L'inspection de l'embarcation à l'aide d'un véhicule sous-marin téléguidé n'a pas révélé de dommages structuraux et personne n'a été trouvé dans la timonerie.

L'inspection de l'embarcation par l'Équipe de récupération sous-marine et les organismes partenaires et les recherches aériennes et aquatiques n'ont pas permis de trouver les pêcheurs disparus.

Compte tenu des circonstances et des conditions météorologiques difficiles, y compris des prévisions de vents forts, de pluie et de neige au cours des prochains jours, la GRC a décidé de réduire les recherches aquatiques et a avisé la famille.

La GRC est en constante communication avec les familles des pêcheurs disparus et les tient au courant des opérations de recherche.

D'autres recherches aériennes pourraient être menées par des avions de l'ACRSA au cours des prochaines semaines pour inspecter les rives ouest et sud.

Les bénévoles de la communauté ont organisé des recherches terrestres sur la rive sud au cours des derniers jours et envisagent de poursuivre les recherches si les conditions météorologiques le permettent.

La GRC tient à rappeler aux bénévoles de la communauté de faire preuve de prudence et de planifier leur excursion avant de s'aventurer sur terre ou sur mer, car les conditions météorologiques peuvent être dangereuses et imprévisibles.

Si vous avez des renseignements au sujet de cette situation ou des personnes disparues, veuillez communiquer avec votre détachement de la GRC. Les recherches aériennes pourraient reprendre si d'autres éléments de preuve sont recueillis.

La GRC remercie les membres de la communauté et ses organismes partenaires, le 440e Escadron, le CCCOS, l'ACRSA, la Garde côtière canadienne, la Garde côtière auxiliaire canadienne, Transports Canada, l'Équipe de récupération sous-marine de la GRC de Vancouver et le ministère des Pêches et des Océans de leur aide continue dans ce dossier.

« Nous apprécions énormément les efforts courageux de nos organismes partenaires pour nous aider à trouver ces hommes disparus. Nous remercions également les citoyens de Hay River de leur soutien aux familles qui se sont rendues sur les lieux pendant les recherches. Nos pensées accompagnent les familles dans ces moments difficiles », indique le serg. Brandon Humbke, s.-off. resp. du détachement de Hay River.

–30–

Contactez-nous

Julie Plourde
Agente des relations avec les médias
GRC des Territoires du Nord-Ouest, Yellowknife (T.N.-O.)
Bureau : 867-765-3712
RCMP.NTMedia-NTMedias.GRC@rcmp-grc.gc.ca

Date de modification :