L'Équipe intégrée de la sécurité nationale de la GRC dépose des accusations de terrorisme en Ontario

25 janvier 2019
Kingston (Ontario)

Communiqué de presse

L'Équipe intégrée de la sécurité nationale (EISN) de la GRC en Ontario a accusé une jeune personne d'infraction liée au terrorisme et d'infraction au Code criminel au terme d'une enquête criminelle liée à la sécurité nationale.

Les accusations portées contre cette personne comprennent :

  • Faciliter sciemment une activité terroriste, en violation de l'Article 83.19 du Code criminel
  • Conseiller à une personne de livrer, poser, faire exploser ou détoner un engin explosif ou un autre engin meurtrier dans ou contre un lieu public, dans l'intention de provoquer la mort ou des dommages corporels graves, infraction prévue au paragraphe 431.2 du Code criminel, infraction qui n'a pas été commise, donc coupable d'une infraction prévue à l'article 464(a) du Code criminel.

La Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents nous empêche de révéler tout autre renseignement au sujet de cette personne. Un deuxième individu, un homme adulte, a aussi été arrêté mais n'a pas été accusé d'une infraction.

« Je tiens à rassurer les citoyens de la région de Kingston et la population de tout le pays qu'au long de l'enquête, notre préoccupation première a été leur sécurité et leur protection, précise le surintendant principal Michael LeSage, Officier responsable des Enquêtes criminelles de la Division O. Je souligne les efforts de notre EISN ici en Ontario qui a travaillé avec diligence pour recueillir les preuves nécessaires à ces accusations. Mener de telles enquêtes à une conclusion heureuse exige beaucoup de temps et de ressources, étant donné leur complexité et notre souci de ne jamais compromettre la sécurité de la population. »

La GRC tient à remercier particulièrement le Federal Bureau of Investigation (FBI), la police de Kingston, la Police provinciale de l'Ontario (OPP), l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et le Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada (FINTRAC) pour leur coopération et leur collaboration.

« La police de Kingston a aidé la GRC au chapitre de la mobilisation de la population et de l'approche de la collectivité pour les besoins de cette enquête. Nous sommes convaincus que nos collectivités sont mieux protégées grâce à la collaboration étroite des organismes d'application de la loi, » affirme Antje McNeely, cheffe de la police de Kingston.

La GRC et la police de Kingston organiseront un point de presse pour fournir plus d'informations.

Renseignements

Date : vendredi, le 25 janvier 2019

Heure : 13 h

Lieu : Bureau communautaire de la police de Kingston, 705 rue Division, Kingston (Ontario) K7K 4C2

*RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS : Le personnel des médias doit s'enregistrer à la réception. Les membres des médias qui souhaitent assister à la séance par téléphone peuvent le faire en composant les numéros ci-dessous.

Numéros pour les médias : 613-960-7518

Numéros d'accès / numéro sans frais (Canada et États-Unis) : 1-866-805-7923

Code d'accès : 6047516#

–30–

Contactez-nous

Relations avec les médias de la GRC
613-843-5999

Date de modification :