La GRC de La Loche demande une enquête indépendante externe

10 mai 2019
La Loche (Saskatchewan)

Communiqué de presse

Images

Insigne de la GRC

Le 27 avril 2019, les policiers de la GRC de La Loche ont vu un homme en train de consommer de l'alcool sur les marches d'un établissement licencié. Après avoir observé le comportement de l'homme, les policiers ont décidé de l'arrêter pour consommation illégale et ivresse publique. L'homme a résisté à son arrestation et a été mis sous garde devant le regard de plusieurs membres de la communauté. Il a été transporté au détachement de La Loche, puis placé en cellules. Plusieurs heures plus tard, l'homme s'est plaint de douleurs au bas du corps. Il a été transporté à l'hôpital de La Loche, puis transféré à un hôpital de Saskatoon pour y traiter des blessures qui ne mettaient pas sa vie en danger. Il est ensuite retourné à l'hôpital de La Loche où il a depuis reçu son congé. La GRC ne peut communiquer la nature des blessures de l'homme puisqu'il s'agit de renseignements confidentiels.

Des suites des événements, la GRC de la Saskatchewan a demandé, le 2 mai 2019, la tenue d'une enquête externe indépendante du Service de police d'Estevan. De plus, le ministère de la Justice a nommé un observateur indépendant.

Des membres de l'Équipe de gestion supérieure de la GRC en Saskatchewan ont rencontré les dirigeants communautaires à La Loche le 7 mai 2019 pour parler des préoccupations soulevées par les résidents des suites de l'événement. L'Équipe s'engage à tenir les dirigeants au courant.

Les membres du Service de police d'Estevan arriveront prochainement à La Loche afin d'entreprendre leur enquête sur les circonstances entourant les blessures de l'homme, dont quand et comment elles sont survenues. Pour assurer l'intégrité de l'enquête, la GRC de la Saskatchewan est dans l'impossibilité de fournir tout renseignement ou commentaire supplémentaires jusqu'à la conclusion de l'enquête externe indépendante du Service de police d'Estevan.

–30–

Date de modification :