La GRC dépose d’autres accusations dans l’affaire du complot pour trafic de médicaments dans une pharmacie

21 janvier 2019
Hamilton (Ontario)

Communiqué de presse

Des membres de la section Crimes graves et Crime organisé du Détachement régional de Hamilton-Niagara de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), ont effectué d'autres arrestations en lien avec le complot pour trafic de médicaments associé à la pharmacie Mt. Cross.

L'enquête a révélé un stratagème qui a permis de détourner plus de 400 000 doses de différents narcotiques de qualité pharmaceutique de la chaîne d'approvisionnement légitime vers le marché noir.

L'enquête s'est poursuivie à la suite des premières arrestations survenues en mai 2018. Et, par conséquent, d'autres accusations ont été portées le 9 octobre 2018 contre Angelo Kirkopoulos (41 ans), de Hamilton :

  • trois (3) chefs d'accusation de possession d'une substance réglementée en vue d'en faire le trafic (à savoir fentanyl, oxycodone et amphétamine) en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances;
  • un (1) chef d'accusation de possession de produits de la criminalité d'une valeur supérieure à 5 000 $, en violation du Code criminel;
  • dix (10) chefs d'accusation de trafic d'une substance réglementée (oxycodone, hydromorphone, fentanyl, clonazépam, codéine, alprazolam, amphétamine, buprénorphine et hydrocodone), en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.

Le vendredi 18 janvier 2019, la GRC a aussi procédé à l'arrestation de deux autres hommes en lien avec cette enquête :

Nick Monasteridis (50 ans), de Burford, fait face aux chefs d'accusation suivants :

  • un (1) chef d'accusation de complot en vue de faire le trafic d'une substance réglementée (fentanyl, hydromorphone, oxycodone, codéine, clonazépam, hydrocodone, buprénorphine et alprazolam), en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.

Hans Lauro (32 ans), de Mississauga fait face aux chefs d'accusation suivants :

  • un (1) chef d'accusation de complot en vue de faire le trafic d'une substance réglementée (hydromorphone, oxycodone et amphétamine), en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.

Les deux hommes doivent comparaître au palais de justice de Hamilton, situé au 45, Main Street East, le 19 janvier 2019, à 9 h 00.

« Le problème des opioïdes illicites demeure une priorité pour la GRC et nous sommes déterminés à collaborer avec nos partenaires afin de lutter activement contre les réseaux criminels qui mettent en péril la santé et le bien-être de nos citoyens. Cette enquête démontre ce qu'il est possible d'accomplir grâce à de solides partenariats qui sont essentiels pour préserver la sécurité de nos communautés », a déclaré l'inspectrice Ann Kœnig, officière responsable du Détachement régional de Hamilton-Niagara.

La GRC tient à remercier le Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE), Santé Canada et l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario pour leur aide dans cette enquête.

Quiconque détient des renseignements relatifs à des activités criminelles est invité à communiquer avec le service de police de sa localité; avec la GRC, en composant le 1 800 387-0020; ou avec Échec au crime, au 1 800 222-TIPS.

–30–

Contactez-nous

Caporale Louise SAVARD
Relations avec les médias, GRC
GRC, Division « O »
905 876-9709

Courriel : media.relations.rcmp-Ontario-relations.medias.grc@rcmp-grc.gc.ca
Site Web : GRC en Ontario
Twitter : @GRCONT
Facebook : GRC.Ontario
YouTube : RCMPGRCPOLICE

Date de modification :