La GRC augmentera le nombre de contrôles routiers lors de la Journée de lutte contre la conduite avec facultés affaiblies

6 décembre 2019
Dartmouth (Nouvelle-Écosse)

Communiqué de presse

Images

La GRC en Nouvelle-Écosse installera des points de contrôle routier stratégiques à divers endroits dans la province le 7 décembre dans le cadre de la Journée de lutte contre la conduite avec facultés affaiblies.

Nos agents accorderont la priorité à la sécurité routière, notamment en retirant les conducteurs avec facultés affaiblies de la route pour protéger les Néo-Écossais. Les automobilistes peuvent s'attendre une augmentation des patrouilles et des points de contrôle de la sobriété aux quatre coins de la province alors que les policiers poursuivent leurs efforts visant à assurer la sécurité de tous les usagers de la route.

« La Journée de lutte contre la conduite avec facultés affaiblies a pour but de transmettre le message suivant aux membres du public : la conduite avec facultés affaiblies ne sera pas tolérée », explique le sergent d'état-major Jeff West de la GRC en Nouvelle-Écosse. « Si quelqu'un prend le volant avec les facultés affaiblies, il met en danger la vie de tous les usagers de la route. La conduite avec facultés affaiblies est illégale et ne devrait pas être socialement acceptable. »

Les conducteurs qui arrivent aux points de contrôle routier pourraient avoir à passer un test de sobriété. Ce test prend différentes formes :

  • appareils de détection approuvés (analyse d'haleine effectuée en bordure de route pour détecter l'alcool);
  • instruments approuvés (analyse d'haleine habituellement effectuée au détachement pour mesurer l'alcoolémie);
  • matériel approuvé de détection de drogue Dräger DrugTest 5000 (test fait en bordure de route pour détecter la présence de THC [l'ingrédient pharmacologique actif du cannabis] et de cocaïne dans la salive);
  • tests de sobriété normalisés (tests habituellement faits en bordure de route pour détecter l'affaiblissement des facultés par l'alcool ou la drogue);
  • évaluations visant à déterminer si le conducteur est sous l'influence de la drogue (test habituellement fait au détachement pour détecter l'affaiblissement des facultés par la drogue);
  • prise de sang (test fait par un professionnel de la santé en vue d'analyser la concentration de drogue dans le sang).

Toute personne qui omet ou refuse de participer à un test de sobriété pourrait faire face à des accusations criminelles dont les pénalités sont les mêmes que pour la conduite avec facultés affaiblies. Ces pénalités pourraient comprendre une peine d'emprisonnement, la suspension du permis de conduire, des amendes ou la participation à un programme de réadaptation à la conduite automobile.

La GRC vous demande de signaler les conducteurs dangereux à la police et de composer le 911 si vous voyez un conducteur qui représente un danger immédiat pour le public.

Voici des renseignements utiles pour la police :

  • l'endroit où vous vous trouvez;
  • une description du véhicule, y compris le numéro de plaque, la couleur, la marque et le modèle;
  • la direction prise par le véhicule dangereux;
  • une description du conducteur, si possible.

Chaque automobiliste a la responsabilité d'assurer sa propre sécurité et celle des autres usagers de la route. Si vous buvez, ne conduisez pas.

–30–

Contactez-nous

Sergent d'état-major Jeff West
Services de sécurité routière
GRC en Nouvelle-Écosse
902-720-5252
jeff.west@rcmp-grc.gc.ca

Date de modification :