Des partenaires canadiens chargés de l'application de la loi et de la sécurité publique lancent une campagne contre les bandes de motards hors la loi

21 mai 2019
Ottawa (Ontario)

Communiqué de presse

À partir d'aujourd'hui et tout au long de la saison de moto, des partenaires d'organismes policiers et de sécurité publique se serviront des médias sociaux pour rappeler aux Canadiens et aux Canadiennes que les bandes de motards hors la loi demeurent une menace criminelle qui pèse sur nos communautés.

Bien que la majorité des motocyclistes soient d'honnêtes citoyens, de vastes réseaux criminels au sein de la communauté des motards hors la loi continuent de tirer profit d'activités illicites comme le trafic de drogue, la fraude, la contrefaçon, le blanchiment d'argent, la contrebande, l'extorsion, les actes de violence et le jeu illégal.

Il arrive souvent que des motards hors la loi participent à des activités caritatives, par exemple, pour que les gens les voient comme des esprits libres au grand cœur. Malheureusement, ces dernières années, plusieurs émissions télévisées populaires ont présenté sous un jour favorable le mode de vie des gangsters et ont probablement aidé les groupes du crime organisé à attirer des recrues et des supporteurs.

Sous la direction de la Réponse intégrée canadienne au crime organisé (RICCO), les organismes participants publieront des messages antigangs sur diverses plateformes de médias sociaux et suggéreront des sources d'information en ligne.

Nous encourageons les utilisateurs des médias sociaux à partager les messages et à transmettre l'information au plus grand nombre de personnes possible afin de les sensibiliser au vrai visage des bandes de motards hors la loi et aux répercussions négatives de leurs activités sur nos communautés.

La RICCO

La RICCO coordonne une démarche nationale pour perturber le crime organisé en encourageant les organismes d'application de la loi à mettre en commun l'information dont ils disposent. La RICCO compte parmi ses partenaires :

  • des services de police municipaux et provinciaux;
  • la Gendarmerie royale du Canada;
  • le Service canadien de renseignements criminels;
  • l'Agence des services frontaliers du Canada;
  • le Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada;
  • d'autres ministères du gouvernement fédéral.

Citations

« Les bandes de motards hors la loi ont de vastes réseaux de distribution composés de chapitres et de clubs supporteurs. Ces réseaux pourraient être reliés à plus de la moitié de tous les groupes du crime organisé au Canada. »

le surintendant principal Rob Gilchrist, directeur général du Service canadien de renseignements criminels

« Les bandes de motards hors la loi sont des organisations criminelles qui représentent une menace majeure dans tout le pays. Les membres de la communauté canadienne de l'application de la loi sont unis dans leurs efforts pour enquêter sur ces criminels qui menacent la sécurité publique dans le but de les inculper et de les condamner. »

Rick Barnum, sous-commissaire de la Police provinciale de l'Ontario (OPP) et coprésident de la RICCO

« La criminalité organisée transnationale est l'une des plus graves menaces qui pèsent sur le Canada. Ces groupes commettent de vieux crimes en utilisant de nouvelles technologies et entretiennent souvent des liens à l'étranger. Les partenaires du Canada et d'ailleurs dans le monde doivent unir leurs forces pour lutter contre cette menace. »

Gilles Michaud, sous-commissaire à la Police fédérale de la GRC et coprésident de la RICCO

« Les membres de la communauté de l'application de la loi au Canada sont déterminés à collaborer pour mettre fin aux activités des gangs et au crime organisé. »

Benoît Dubé, Directeur Adjoint de la Direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec

Lien connexe

–30–

Contactez-nous

Relations avec les médias, GRC
613-843-5999
RCMP.HQMediaRelations-DGRelationsmedias.GRC@rcmp-grc.gc.ca

Date de modification :