La GRC arrête une personne relativement à l’importation d’opium

2 août 2018
Keswick (Ontario)

Communiqué de presse

Images

opium dissimulé dans des noix

Le 16 juillet 2018, des agents de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ont intercepté à Montréal, au Québec, trois colis contenant un total de dix kilogrammes d'opium qui étaient destinés à une adresse située à Keswick, en Ontario. Les colis ont par la suite été remis à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour la poursuite de l'enquête.

Le 25 juillet 2018, des agents de la GRC se sont présentés à l'adresse du destinataire des colis, à Keswick. Un homme, qui a plus tard été identifié comme étant M. Iraj Yousefi, a été observé prenant possession d'un colis avant de jeter à la poubelle toutes les étiquettes figurant sur le colis. Les agents de la GRC ont procédé à l'arrestation d'Iraj Yousefi non loin de la résidence de Keswick.

Iraj Yousefi (50 ans) fait face aux chefs d'accusation suivants :

  • 3 chefs d'accusation d'importation au Canada d'une substance réglementée (opium), en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances;
  • 3 chefs d'accusation de complot pour possession d'une substance réglementée (opium) en vue d'en faire le trafic, en violation du Code criminel;
  • possession d'une substance réglementée (opium) en vue d'en faire le trafic, en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances;
  • 3 chefs d'accusation de complot visant à importer au Canada une substance réglementée (opium), en violation du Code criminel;

M. Yousefi comparaîtra aujourd'hui devant le tribunal de Newmarket, en Ontario.

« La GRC est préoccupée par l'ensemble des substances ou produits pouvant compromettre la sécurité des Canadiens. Cette enquête montre que le crime n'a pas de frontières; nous faisons de plus en plus partie d'une société mondiale et interconnectée. C'est la raison pour laquelle nos partenariats ont un rôle essentiel à jouer pour éviter la libre circulation des drogues illicites », a déclaré le surintendant de la GRC Chris Leather, commandant de la région du Grand Toronto –Crimes graves et crime organisé.

«L'ASFC et la GRC présentent encore une fois aujourd'hui un résultat probant de leur partenariat efficace et solide. Nos deux organisations sont fermement engagées à protéger le Canada et la population canadienne des répercussions du trafic de drogues illicites, qui constitue un fléau menaçant l'ordre et la santé publics. Merci à tous les employés qui ont participé à cette opération et qui veillent en tout temps avec diligence à l'intégrité de la frontière du pays», a affirmé Annie Beauséjour, directrice générale régionale intérimaire, Agence des services frontaliers du Canada, Région Québec.

Les organismes d'application de la loi travaillent sans relâche pour améliorer la sécurité de notre collectivité. Cependant, votre vigilance et les renseignements que vous nous communiquez au sujet de toute activité suspecte nous permettront d'obtenir de meilleurs résultats. Si vous détenez de l'information sur du trafic d'opium, ou si vous souhaitez signaler d'autres actes criminels, vous pouvez communiquer avec votre police locale, la GRC de l'Ontario au 1 800 387-0020, la ligne confidentielle sans frais de surveillance frontalière de l'ASFC au 1 888 502-9060, ou encore de manière anonyme au moyen d'Échec au crime, au 1 800 222-8477, en tout temps.

–30–

Contactez-nous

Sergente Penny Hermann
Relations avec les médias – Division « O » (Ontario)
Gendarmerie royale du Canada
media.relations.rcmp-Ontario-relations.medias.grc@rcmp-grc.gc.ca

Ligne des médias : 905 876-9571
Site Web : GRC en Ontario
Twitter : @GRCONT
Facebook : GRC.Ontario
YouTube : RCMPGRCPOLICE

Relations avec les médias, Québec
Agence des services frontaliers du Canada
QUE_Media_ASFC@cbsa-asfc.gc.ca

Ligne des médias : 1 514 350-6130
Site Web : www.cbsa-asfc.gc.ca
Twitter : @FrontiereCanQUE
Facebook : Frontierecan
YouTube : Frontierecan

Date de modification :