La GRC de Hamilton-Niagara a procédé à une arrestation relative à une fraude d'identité

27 juin 2017
Hamilton (Ontario)

Communiqué de presse

La section de la criminalité financière du Détachement régional de Hamilton-Niagara de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a procédé à l'arrestation de Naeem AKHTAR, 48 ans, de Markham, en Ontario, et a porté contre lui des accusations de fraude et de blanchiment d'argent. La valeur de la fraude est actuellement estimée à plus de 3 millions de dollars.

Cette arnaque implique plus d'une centaine de fausses identités utilisées pour obtenir des cartes de crédit et autres prêts auprès d'institutions financières canadiennes. Dans un scénario bien connu qui consiste à créer, à augmenter et à utiliser du crédit, le suspect a monté un réseau élaboré de fausses identités et de sociétés fictives. Les fausses identités utilisées comprenaient de faux permis de conduire de l'Ontario ou des permis de conduire réels ontariens créés au moyen de faux passeports étrangers, de fausses cartes d'assurance sociale ou de fausses cartes de résidents permanents canadiens. Cette fraude diffère du vol d'identité traditionnel en ce sens que les personnes créées n'existent pas, ce qui constitue une menace pour les systèmes et les programmes du gouvernement du Canada de même que pour l'intégrité des institutions financières canadiennes.

Du crédit a été créé en utilisant les fausses identités au moyen de faux relevés d'emploi et de faux talons de chèque provenant des sociétés fictives sous le contrôle d'AKHTAR. Le crédit a été patiemment augmenté par l'acceptation progressive des hausses de crédit au fil des ans. Les sociétés fictives servaient à blanchir les produits de la criminalité en créant de fausses factures pour les cartes de crédit frauduleuses.

Ce scénario s'est complexifié par le recours à des services de réacheminement du courrier postal. Grâce à ce stratagème, AKHTAR pouvait fournir des dizaines d'adresses apparemment non reliées et anodines sur des demandes de crédit, mais le courrier était en fait réacheminé vers des boîtes aux lettres de location dont il avait le contrôle. AKHTAR doit comparaître devant la Cour le 15 août 2017, à Newmarket, en Ontario.

Cette enquête a été possible grâce au travail proactif des unités de la lutte contre le blanchiment d'argent et de la sécurité d'entreprise de la Banque Canadian Tire, de la Banque Canadienne Impériale de Commerce, de la Banque de Montréal, de la Banque TD, de la Banque Royale, de la Banque Scotia et du ministère des Transports de l'Ontario. La GRC souhaite également remercier le Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) pour sa collaboration dans le cadre de cette enquête.

« La création et l'utilisation de fausses identités par des criminels dans le but de s'enrichir constituent une menace pour tous les Canadiens et présentent un risque important pour les programmes du gouvernement canadienet pour les institutions financières. Cette enquête est un exemple du partenariat efficace entre la GRC, le CANAFE et les institutions financières canadiennes. La GRC s'engage à collaborer avec nos partenaires pour lutter contre ce type d'activité frauduleuse par des criminels qui ne cherchent qu'à s'enrichir aux dépens des Canadiens », a déclaré l'inspecteur Todd Gilmore, commandant du district du Sud-Ouest.

L'enquête se poursuit.

–30–

Contactez-nous

Caporal Stephen Brown
GRC de Hamilton-Niagara – Section de la criminalité financière
905 643-5792

Site Web : GRC en Ontario
Twitter : @GRCONT
Facebook : GRC.Ontario
YouTube : RCMPGRCPOLICE

Date de modification :