La GRC accuse une femme d'avoir fraudé les Anciens Combattants du Canada

7 septembre 2017
London (Ontario)

Communiqué de presse

Les membres du Groupe de la criminalité financière de London de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), après avoir examiné une plainte du ministère Anciens Combattants Canada et à la suite d'une enquête de 8 mois, ont accusé une femme de fraude pour une somme de plus de 5 000 $.

L'enquête a commencé en novembre 2016 lorsque la GRC a été avisée par Anciens Combattants Canada qu'une fraude avait été commise. Anciens Combattants Canada a appris que des prestations de survivant ont continué d'être versées pendant 14 mois après le décès de la bénéficiaire. L'accusée a omis d'aviser Anciens Combattants Canada du décès de sa mère et a continué de percevoir les versements. Elle a perçu en trop 26 000 $ de l'organisme gouvernemental.

Terrill Anne Brooke (61 ans) de London a été accusée de fraude pour une somme de plus de 5 000 $.

Mme Terrill Brooke doit comparaître le 11 septembre 2017, dans la salle d'audience 5, à 9 h 30, au palais de justice de London, situé au 80 Dundas Street, à London.

« La GRC respecte les sacrifices inestimables que les anciens combattants et leurs familles ont consentis pour les Canadiens et s'engage à protéger l'intégrité des institutions nommées pour en prendre soin. Cette enquête souligne que la fraude, en tant que crime, ne connaît aucune frontière. » Inspecteur Joe Czenze, responsable du Détachement de London.

Quiconque détient des renseignements relatifs à des activités criminelles est prié de communiquer avec le service de police de sa localité, avec la GRC, en composant le 1 800 387-0020, ou avec Échec au crime, au 1 800 222-TIPS.

–30–

Contactez-nous

Caporale Louise Savard
Relations avec les medias
Division "O", GRC (Ontario)
905 876-9709

Twitter : @GRCONT
Facebook : GRC.Ontario
YouTube : RCMPGRCPOLICE
Site Web : GRC en Ontario

Date de modification :