L'Équipe intégrée de la sécurité nationale de la GRC dépose une accusation de terrorisme contre Kevin Omar Mohamed

29 mars 2016
Ottawa (Ontario)

Communiqué de presse

Aujourd'hui, à la suite d'une enquête criminelle exhaustive relative à la sécurité nationale nommée le Projet SWAP, l'Équipe intégrée de la sécurité nationale (EISN) de la GRC à Toronto a déposé une accusation de terrorisme contre Kevin Omar Mohamed en vertu de l'article 83.18 du Code criminel du Canada, pour participation à une activité d'un groupe terroriste.

Cette enquête avait été initiée en août 2015, lorsqu'il avait été déterminé que Mohamed avait voyagé en Turquie en date ou autour du 24 avril 2014 pour se joindre à Jabhat Al-Nusra, une entité terroriste inscrite au Canada. Mohamed est par la suite revenu au Canada en date ou autour du 24 mai 2014.

« Grâce aux efforts collaboratifs de nos partenaires de l'EISN, nous avons non seulement été en mesure de perturber cette menace envers la sécurité nationale de notre pays, mais nous sommes également parvenus à traduire cet individu en justice. À cet égard, nous tenons à remercier nos partenaires de l'EISN pour leur précieuse collaboration, incluant le Service de police de Durham, la Police provinciale de l'Ontario, ainsi que le Service canadien du renseignement de sécurité, » a déclaré le commissaire adjoint James Malizia, Officier responsable des Opérations de la Police fédérale à la GRC. « Nous aimerions également remercier le Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) pour leur contribution importante dans cette enquête. »

Mohamed avait initialement été arrêté le 25 mars 2016 où il a fait l'objet d'un engagement de garder la paix en vertu de l'article 810.011, et avait également fait l'objet d'accusations en lien avec le port d'arme. En aucun temps, la sécurité du public n'a été menacée pendant le déroulement de cette enquête.

En tant que service de police national, la GRC travaille avec ses partenaires afin d'assurer une intervention rapide et exhaustive face à l'activité criminelle terroriste, ainsi qu'en menant des enquêtes criminelles relatives à la sécurité nationale au pays et à l'étranger. Nous encourageons les citoyens à rester vigilants et à signaler toute information suspecte sur le terrorisme ou sur des activités suspectes connexes au Réseau info-sécurité nationale (1 800 420-5805) ou au service de police de leur communauté.

–30–

Contactez-nous

Relations médiatiques nationales de la GRC
613-843-5999

Date de modification :