Missions de paix

Le Canada déploie des policiers en mission de paix partout dans le monde depuis 1989. Près de 4 000 policiers canadiens ont été affectés dans plus de 33 pays, notamment au Soudan, au Kosovo, en Cisjordanie, en Haïti et en Afghanistan. Ils aident à rebâtir ou à renforcer les services de police dans les pays aux prises avec des conflits et des soulèvements. En participant à ces missions, le Canada s'engage à bâtir un monde plus sûr.

Pour les policiers, participer à une mission de paix est une occasion unique de contribuer à la sécurité publique dans les pays instables. De plus, cette expérience leur permet d'améliorer leurs compétences en leadership, en résolution de problèmes et en relations interculturelles. Tout cet apprentissage profite à leur organisme d'attache respectif et à la collectivité qu'ils servent.

Fonctionnement

Les demandes d'assistance policière proviennent d'organisations telles que les Nations Unies ou de pays étrangers. Les décisions relatives au déploiement des policiers canadiens sont prises dans le cadre de l'Arrangement sur la police civile canadienne (APCC), un partenariat entre Affaires mondiales Canada, Sécurité publique Canada et la GRC. L'APCC est destiné à permettre au Canada de tenir son engagement à bâtir un monde plus sûr grâce à la participation de la police canadienne aux opérations internationales d'instauration et de maintien de la paix, lesquelles sont capitales pour la viabilité de toute réforme de l'appareil de sécurité intérieure et des initiatives de prévention des conflits.

La GRC gère le déploiement des policiers canadiens, notamment :

  • en planifiant et en évaluant les missions;
  • en sélectionnant et en formant le personnel;
  • en fournissant un soutien tout au long de la mission.

Les policiers canadiens déployés à l'étranger proviennent de divers services de police, pas seulement de la GRC. Ces policiers peuvent jouer de nombreux rôles selon la mission, notamment :

  • formation, mentorat et surveillance
  • soutien d'élections libres et justes
  • enquête sur les violations des droits de la personne
  • intervention lors de crises humanitaires

Les policiers canadiens peuvent aussi être affectés à des équipes spécialisées dans les domaines suivants :

  • police de proximité
  • perfectionnement en gestion
  • criminalité majeure et organisée

Police canadienne à Haïti - 10e anniversaire du tremblement de terre

102 roses blanches en hommage au surint. pr. Doug Coates et au serg. Mark Gallagher sur le monument commémoratif du tremblement de terre de 2010 en Haïti. Ce monument est dédié au 102 membres des Nations Unies qui ont péri dans cette catastrophe.

Le 12 janvier 2020 marque le 10e anniversaire du tremblement de terre qui a dévasté Haïti. La GRC se souvient de ceux qui ont péri, dont ses deux membres, le surint. pr. Doug Coates et le serg. Mark Gallagher. Dans l'espoir d'améliorer le sort des autres, Doug et Mark ont fait des sacrifices, allant même jusqu'à donner leur vie au service de la paix. Nos pensées accompagnent leurs proches en cette période de l'année.

Dans les jours qui ont suivi le séisme, le contingent policier canadien a fait preuve de bravoure et de force morale en portant secours à des victimes coincées dans des immeubles effondrés, en donnant les premiers et en assurant la sécurité dans les rues agitées de Port-au-Prince.

Paysage d'Haïti

Durant la première année suivant le tremblement de terre, la police canadienne a joué un rôle essentiel pour rétablir l'ordre public et fournir des services de police communautaires dans les camps de personnes déplacées, où vivaient plus d'un million d'Haïtiens.

La présence du Canada en Haïti demeure notre plus longue contribution à une mission policière de maintien de la paix de l'ONU.

La police canadienne a joué un rôle premier plan en Haïti au fil des ans. Au départ, elle a fourni une expertise technique pour l'établissement de l'académie de la Police nationale d'Haïti, ce qui a permis de donner de la formation pratique et des conseils à plus de 5 000 nouveaux agents de police haïtiens déployés partout au pays.

Agente Geneviève Noël (SPVM) et serg.det Geneviève Loyer (SPVM) avec l'insp. Alberte Destin Jean de la PNH en Haïti.

Au cours des années, elle a aidé la PNH à assurer la sécurité durant les élections présidentielles et lui a offert des conseils stratégiques en matière de gestion, de normes professionnelles, de formation et de mentorat.

Aujourd'hui, les policières et policiers canadiens en Haïti contribuent aux initiatives à l'appui du Programme sur les femmes, la paix et la sécurité en renforçant les efforts en vue de prévenir la violence sexuelle ou fondée sur le sexe et d'enquêter et d'intenter des poursuites sur les crimes de cette nature.

Comme Doug et Mark, les policières et policiers canadiens sont plus résolus que jamais à apporter une aide concrète aux Haïtiens.

Date de modification :