Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

La distraction au volant

Définition

La distraction au volant est une forme de conduite avec facultés affaiblies étant donné que le jugement du conducteur est compromis et qu'il n'accorde pas toute son attention à la route. Les distractions au volant incluent : parler au cellulaire, envoyer des messages textes, lire (un livre, une carte routière, les journaux), utiliser un GPS, regarder une vidéo ou un film, écouter de la musique très forte et parler aux passagers. La conduite en état de fatigue est aussi des formes de distractions au volant.

La distraction au volant :

  • Ralentit les réflexes;
  • Affaiblit le jugement;
  • Mène un risque de s'endormir au volant
  • Peut causer des blessures ou la mort chez le conducteur, les passagers, ou autres personnes.

Lois

Les conséquences juridiques de la distraction au volant peuvent varier en fonction des circonstances. Dans certaines provinces, une personne peut s'exposer à une amende maximale de 500 $ et peut perdre jusqu'à 4 points d'inaptitude. Chaque province et chaque territoire du Canada a ses propres lois relatives à l'utilisation du téléphone cellulaire au volant, car il s'agit de la première cause de distraction au volant chez les jeunes adultes.

Exceptions

Il y a des circonstances spéciales dans lesquelles il est sécuritaire d'utiliser le téléphone cellulaire. Si vous voyez un conducteur dangereux faire une embardée ou conduire de manière imprévisible, arrêtez votre véhicule sur le bord de la route de façon sécuritaire et composez le 9-1-1. Recueillez le plus d'informations possible : la direction vers laquelle le conducteur se dirigeait, la rue où il se trouvait, la marque et le modèle du véhicule, etc. Il pourrait être utile d'avoir également le numéro de la plaque d'immatriculation.

Ne composez PAS le 9-1-1 si vous voyez une personne utiliser un téléphone cellulaire sans toutefois faire des manœuvres dangereuses. Dans ce cas, veuillez plutôt appeler la ligne non urgente de votre service de police local pour faire le signalement. Vous trouverez le numéro à composer dans votre région dans le site Web de votre service de police local.

Mesures à prendre

Pour réduire les distractions au volant?

La conduite automobile requiert toute notre attention. Voici quelques solutions à la distraction au volant pour une conduite en toute sécurité :

Planification du trajet – Il faut planifier son trajet avant de monter dans la voiture, afin d'avoir une bonne idée d'où l'on va et de la façon de s'y rendre. Il faut prévoir le temps nécessaire pour arriver à destination, en tenant compte des routes fermées à éviter et du meilleur moment pour partir. Si l'on utilise un système GPS, il convient de programmer son trajet avant de démarrer le véhicule. Si l'appareil GPS peut annoncer les virages, il est conseillé d'activer cette fonction. Le volume sélectionné doit permettre d'entendre les directives sans devoir jeter un coup d'œil à l'appareil.

Rangement du cellulaire – Les cellulaires doivent être hors de portée. On peut réduire la tentation en gardant l'appareil hors de la vue, par exemple dans le coffre ou dans un sac, et en coupant la sonnerie. La plupart des téléphones intelligents peuvent maintenant être configurés pour envoyer une réponse automatique à un message texte ou à un appel reçu.

Passagers – Les passagers d'un véhicule constituent une distraction courante. C'est pourquoi certaines provinces limitent le nombre de passagers permis à bord d'un véhicule conduit par un apprenti conducteur. Il est bon de demander à ses passagers de garder le silence lorsqu'une situation risquée survient sur la route, car l'attention du conducteur sera détournée de la route si celui-ci parle avec ses passagers ou les écoute. Lorsque le silence règne, il est également plus facile de décider quelles sont les mesures les plus sécuritaires à prendre.

Il y a une différence entre parler à des passagers et parler à une personne au téléphone. En effet, la personne à l'autre bout du fil ne saura pas quand il convient de garder le silence, puisqu'elle ne peut pas apercevoir les risques pour la sécurité.

Nourriture et boissons – Il est préférable d'éviter de manger et de boire en conduisant. Au besoin, il faut attendre d'arrêter à un feu rouge.

Musique – La musique ne devrait jamais être forte au point de ne pouvoir entendre une sirène ou le crissement des freins d'un autre véhicule.

Soins de toilette – Il faut se pomponner à la maison, et non pendant que l'on conduit son véhicule.

Rangement des objets dans un endroit sûr – Tous les articles comme les sacs à main, les sacs à dos et les manteaux doivent être placés dans le coffre ou rangés de façon sécuritaire au sol, sous le siège, de sorte qu'ils ne se déplacent pas soudainement si l'on doit freiner de toute urgence. Les articles qui surgissent peuvent empêcher le conducteur de se concentrer sur la route. Par exemple, les articles qui tombent d'un sac à main peuvent attirer l'attention du conducteur, qui pourrait instinctivement tenter de les ramasser.

Pour réduire les risques de conduite en état de fatigue?

Parfois il est difficile de prédire quand tu te sentiras fatigué. Mais c'est important de reconnaître que si tu es fatigué, tu ne devrais pas être au volant. Tout le monde peut être pris de fatigue; voici des conseils pour réduire les risques que ça t'arrive au volant :

  • Assure-toi de dormir suffisamment avant de prendre la route
  • Durant les longs voyages, changez de conducteur après quelques heures; tu ne devrais pas conduire jusqu'à ce que tu sois trop fatigué pour continuer – changez de conducteur avant d'être trop fatigué
  • Ne planifie pas de voyage avant ou après tes heures habituelles de sommeil
  • Conduis le jour autant que possible
  • Prends des médicaments sans somnolence ou prévois un autre moyen de transport si tu dois prendre des médicaments qui causent de la somnolence
  • Voyage avec quelqu'un qui peut t'aider à rester alerte
  • Fais une sieste avant le voyage