Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Monnaie contrefaite

La contrefaçon au Canada

Bien que les billets de banque contrefaits représentent un pourcentage infime parmi tous les billets en circulation, les avancées technologiques ont rendu la contrefaçon plus facile et plus économique.

En 2004, le Canada a enregistré des quantités records de faux billets mis en circulation.

En 2006, la GRC a adopté une nouvelle priorité stratégique, l'Intégrité économique, qui met l'accent sur la prévention, la détection et la répression des crimes touchant l'économie canadienne. À l'aide d'une approche intégrée, la Banque du Canada, la GRC (EILC) et d'autres organismes d'application de la loi ont veillé ensemble au respect des lois et à la sensibilisation du public afin de réduire les quantités de fausse monnaie au Canada, lesquelles ont chuté à des niveaux jamais vus depuis dix ans.

Statistiques sur la contrefaçon

Malgré les bas niveaux de la contrefaçon, il importe toujours que les Canadiens restent minutieux dans l'authentification de leurs billets.

Le Bureau national de lutte contre la contrefaçon (BNLC), situé au laboratoire judiciaire de la GRC à Ottawa, est le principal entrepôt de monnaie contrefaite au Canada. Tous les billets de banque suspects y sont analysés pour vérifier leur authenticité. Le BNLC tient également à jour de nombreuses données statistiques permettant d'établir les tendances et les liens associés aux occurrences de la contrefaçon.

Vérifiez votre monnaie, apprenez à la connaître pour la protéger

En dépit de la nouvelle technologie, aucun contrefacteur n'est capable de produire une copie exacte d'un billet de banque authentique : une contrefaçon est toujours une copie de qualité inférieure à celle de l'original. Au premier coup d'œil, un bon billet contrefait ressemble à un vrai. Mais, si l'on connaît les particularités de l'original, quelques secondes suffisent à détecter le faux. Lisez davantage sur les éléments de sécurité des billets de banque canadiens.

Quoi faire si vous doutez de l'authenticité d'un billet de banque

Lorsqu'ils traitent avec quelqu'un qui tente de passer de faux billets de banque, les caissiers doivent veiller à leur propre sécurité d'abord.

  • Soyez particulièrement prudent pendant les périodes de pointe : c'est là que les faux billets tendent le plus à circuler.
  • Prêtez une grande attention aux clients qui règlent leurs factures avec des billets d'une valeur supérieure au nécessaire.
  • Dans la mesure du possible, gardez le billet suspect et notez tout renseignement pertinent (valeur, numéro de série, etc.).
  • Communiquez avec votre service de police local.
  • Consignez des détails sur les circonstances et sur la personne qui vous a donné le billet en question (heure, contexte, description de la personne, plaque d'immatriculation, véhicule, etc.).
  • Remettez ce billet à la police et demandez un reçu. Si le billet est authentique, il vous sera rendu.
  • N'oubliez pas : quelqu'un peut vous remettre un faux billet de banque sans même le savoir. Il pourrait être la victime innocente d'un crime.

Quelques faits

  • La Banque du Canada est la seule institution ayant légalement l'autorisation d'émettre des billets de banque canadiens.
  • 75 milliards de dollars en billets de banque canadiens sont actuellement en circulation, les coupures de 20 $ et de 100 $ étant les plus fréquemment utilisées.
  • Selon une étude effectuée par la Banque du Canada en 2013, l'argent comptant demeure le moyen de paiement privilégié pour les transactions de moins de 25 $. Les cartes de crédit et les cartes de débit sont le paiement privilégié pour les transactions de 25 $ à 50 $ et plus.
  • Au Canada, l'activité de faux-monnayage à grande échelle est généralement orchestrée par des groupes du crime organisé impliqués dans d'autres activités criminelles, notamment les infractions relatives aux armes, le trafic de drogues et le vol d'identité.
  • La possession, l'utilisation ou la création de monnaie contrefaite est un acte criminel passible d'une peine d'emprisonnement allant jusqu'à 14 ans.

Signalez le crime

La prévention du faux-monnayage exige une approche coopérative. Vous pouvez contribuer à la protection de la monnaie nationale en vous familiarisant davantage avec les éléments de sécurité des billets de banque. Signalez la monnaie contrefaite à votre service de police local. Nous devons tous collaborer pour empêcher ce crime.

Liens

Vérifiez pour protéger! - Banque du Canada

Billets de banques américains contrefaits - US Secret Service (anglais seulement)

Rapport - Monnaie contrefaite au Canada (2007)