Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Tabac illicite : Statistiques de 2010

  • En 2010, la GRC a saisi environ 782 000 cartouches et sacs non marqués de cigarettes illégales dans l’ensemble du Canada, ce qui représente une diminution de 20 % par rapport aux saisies de 2009 qui se sont chiffrées à 975 000.
  • Par contre, les saisies de tabac haché fin et de tabac naturel en feuilles ont augmenté en 2010. En effet, la GRC a saisi environ 43 000 kilogrammes de tabac haché fin (soit une augmentation de 26 % par rapport aux 34 000 kilogrammes saisis en 2009) et 5 300 kilogrammes de tabac naturel en feuilles (une augmentation substantielle par rapport aux 10 kilogrammes saisis en 2009).
  • En outre, la GRC a saisi environ 142 000 cigares illégaux, ce qui représente une baisse de 451 % par rapport à 2009 (on en avait alors saisi 783 000).

Saisies de cigarettes par la GRC de 2004 à 2010

Saisies de cigarettes par la GRC de 2004 à 2010

cliquer pour agrandir

1994-2001
Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
Cartouches 456 300 437 700 356 600 222 220 158 300 115 000 36 100 29 000

2002-2010
Anne 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Cartouches 39 800 59 300 120 000 369 100 472 300 626 000 965 000 975 000 782 000


Saisies de tabac haché fin par la GRC de 1994 à 2010

Saisies de tabac haché fin par la GRC de 1994 à 2010

cliquer pour agrandir

1994-2001
Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
Kilogrammes 36 000 36 000 62 000 20 000 6 000 24 000 16 000 2 000

2002-2010
Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Kilogrammes 5 000 8 000 11 000 14 000 4 000 28 000 70 000 34 000 43 000


Le marché du tabac de contrebande est compris principalement de:

  • Produits du tabac fabriqués de façon illégale aux Etats-Unis qui sont importés illégalement par des trafiquants.
  • Produits du tabac fabriqués de façon illégale au Canada.
  • Produits du tabac de contrefaçon. Il s’agit d’imitations de cigarettes canadiennes de marques populaires et de certaines marques étangères courantes. Ces produits arrivent au pays sous forme de cargaisons maritimes. (La Chine en demeure l’origine pour l’instant).
  • Produits détournés qui sont destinés à être vendus sur réserves amérindiennes et qui sont écoulés à Toronto, Halifax, Vancouver et autres centres urbains. Ces produits sont fabriqués légalement, mais leur vente dans un marché autre que les réserves, permet d’éviter la perception de certaines taxes fédérales et provinciales. Ceci permet donc aux revendeurs d'offrir le produit à rabais.
  • Ventes illégales de produits du tabac sur l’internet (combinaison de produits fabriqués illégalement, de contrefaçon, et de produits avec les droits et taxes non-acquittés).