Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Les pensionnats indiens et la GRC

Pendant plus d'un sicle, le gouvernement canadien a spar 150 000 enfants autochtones de leurs familles et de leurs communauts afin qu'ils puissent frquenter des pensionnats financs par le gouvernement.

En 2011, la GRC a publi un rapport intitul  Le rle de la Gendarmerie royale du Canada sous le rgime des pensionnats indiens .

Constatations du rapport

Il y avait un climat de mfiance entre les peuples autochtones et la GRC.

Bon nombre d'anciens lves disent avoir appris craindre la GRC au fil des ans. Par consquent, beaucoup n'ont pas tent de communiquer avec la police.

Les policiers de la GRC taient surtout prsents dans les pensionnats indiens pour assurer le rle d'  agents de surveillance .

Sur demande, la GRC :

  • cherchait les fugueurs et les ramenait aux pensionnats;
  • donnait des amendes aux parents dont les enfants ne frquentaient pas l'cole.
Les agents des Indiens faisaient appel la GRC pour retirer les enfants de leur foyer.

La police aidait les agents des Indiens conduire les enfants l'cole, parfois de force.

Des membres de la GRC ont tabli des relations positives avec de jeunes autochtones.

Des agents de la GRC participaient des activits qui allaient au-del de leur rle traditionnel, par exemple des activits musicales et sportives.

La GRC n'tait pas au courant de la majorit des svices commis dans les pensionnats.

Au cours du processus des entretiens, beaucoup d'anciens lves ont confirm que la GRC ne savait pas qu'on infligeait des mauvais traitements. Ni les lves ni le pensionnat ne l'en auraient informe.

Excuses prsentes par la GRC

Commission de vrit et rconciliation

La Commission de vrit et rconciliation a dpos son rapport final sur les pensionnats indiens en 2015. Il renfermait 94 appels l'action.

La GRC est fermement rsolue soutenir Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada et le reste du gouvernement dans la mise en uvre de ces recommandations, et elle a cur la rconciliation avec les communauts autochtones.

Pour en savoir plus