Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Une mère et son fils plaident coupable à une accusation de combine à la Ponzi

Calgary (Alberta), le 16 décembre 2014 − Le mercredi 10 décembre 2014, Anthony Pittarelli un homme de 45 ans et sa mère, Marisa Pittarelli (aussi connue sous le nom de Giovanna Campanelli-Pittarelli), 66 ans, tous deux résidents de Lethbridge, ont plaidé coupable à sept chefs de fraude.

Les accusations sont en lien avec un stratagème de fraude en matière d’investissements dans lequel des personnes ont été invitées à investir dans une entreprise de revente de billets de spectacles. Les fraudeurs prétendaient qu’ils achetaient des billets pour des évènements courus, comme des spectacles ou des évènements sportifs, et qu’ils les revendaient à profit aux investisseurs. En fait, l’entreprise de revente de billets n’existait. L’argent versé par les investisseurs délibérément trompés par les Pittarelli servait à rembourser d’autres investisseurs qui eux aussi avaient été trompés. Une partie de l’argent soutiré à ces investisseurs enrichissait personnellement Anthony et Marisa Pittarelli. Ce type de fraude est couramment appelé combine à la Ponzi.

Les plaidoyers de culpabilité sont en lien avec sept victimes qui ont collectivement perdu plus de 1,3 million de dollars.La détermination de la peine aura lieu le 20 avril 2015 à Lethbridge.

Voici ce que l’inspecteur Gord Sereda, officier responsable de l’Équipe intégrée de la police des marchés financiers (EIPMF) et le Programme de l’intégrité financière de la GRC à Calgary, a déclaré à ce sujet :

« Trop de gens sont victimes de ces stratagèmes chaque année. Cette enquête est l’une de plusieurs menées sur les fraudes en matière d’investissements par l’EIPMF et le Programme de l’intégrité financière qui ont fait l’objet de poursuites criminelles au cours des dernières années. Les cas de fraude en matière d’investissements et de combine à la Ponzi sur lesquels nous avons récemment enquêté et qui ont été traduits en justice ont touché des centaines d’investisseurs qui ont perdu des millions de dollars. Nous espérons que la sensibilisation, la prévention, les enquêtes et la perturbation permettront à l’EIPMF et au Programme de l’intégrité financière de contribuer à réduire le nombre de victimes de ces stratagèmes dont l’avenir financier est gravement compromis. »

La GRC tient à remercier et à souligner la contribution des organismes partenaires avec lesquels elle a étroitement collaboré tout au long de cette enquête et de cette poursuite qui ont porté fruit :

  • Direction des poursuites spécialisées du ministère de la Justice de l’Alberta
  • Commission des valeurs mobilières de l’Alberta
  • Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE)
  • Service de police régional de Lethbridge
  • Service des poursuites pénales du Canada
  • Groupe de la gestion juricomptable (GGJ) de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

L’EIPMF a comme mandat de prévenir, d’enquêter et d’appuyer les poursuites criminelles contre les infractions graves au Code criminel qui sont liées aux marchés financiers, qui ont une portée régionale ou nationale et qui ébranlent la confiance des investisseurs ou la stabilité économique du Canada. Il est essentiel de maintenir la confiance des investisseurs envers les sociétés cotées en bourse, les marchés financiers et les autres investissements canadiens dans l’économie actuelle. Ce mandat relève maintenant du Groupe de l’intégrité financière de la Division K de la GRC à Calgary.

Les ressources de la GRC réservées aux enquêtes sur les marchés financiers peuvent comprendre les inspecteurs hautement spécialisés de la GRC, les conseillers juridiques du Service des poursuites pénales du Canada, les organismes de réglementation des valeurs mobilières, les représentants d’autres organismes fédéraux d’application de la loi, les organismes locaux d’application de la loi, les comptables judiciaires et divers membres du personnel de soutien.

Pour obtenir plus de renseignements sur les équipes intégrées de la police des marchés financiers de la GRC, visitez.

Pour obtenir plus de renseignements sur les fraudes en matière d’investissements et en valeurs mobilières, visitez.

-30-

Personne-ressource auprès des médias :
S.é.-m. Les Dolhun
Équipe du Programme de l’intégrité financière 4 de la GRC
403 699-2504

Serg. Doug Johnston
Équipe du Programme de l’intégrité financière 4 de la GRC
403 699-2534